Réhabilitation de la route Coyah-Mamou-Dabola / Moustapha Naité sur le terrain pour voir l’état d’avancement des travaux

0

Ce lundi 13 mai 2019, le ministre des Travaux publics, accompagné d’une forte délégation, a entamé une visite des chantiers à l’intérieur du pays.  Pour cette première étape, Moustapha Naité a tout d’abord visité le pont de KK qui a été retravaillé récemment.

Après le pont KK dans Coyah, les bases-vie de la société China Road and Bridge Corporation (CRBC), société en charge de l’exécution des travaux, de la reconstruction de la route nationale Coyah-Mamou-Dabola, ont été visitées par la délégation. De Coyah à Kindia (Linsan), des bases-vie sont installées, certaines sont à la phase finale de leur construction et comprennent des logements pour les employés, des bureaux, mais aussi des laboratoires permettant à l’entreprise de faire ses propres examens.

Pour Christian Perchet, chef de la mission de contrôle : « Ce sont des installations de bases-vie pour l’encadrement des techniciens, ce sont des stations de concassage qui sont en cours de montage. Il y aura aussi sur l’itinéraire six ou sept bases-vie secondaires, où il y aura des stations de bétonnage, des plateformes techniques ».

« Pour réaliser un chantier, il faut trois acteurs. Il faut un maitre d’ouvrage, une entreprise et une mission de contrôle. Nous, de la mission de contrôle, nous devons faire appliquer le cahier des charges qui a été signé entre l’entreprise et le maitre d’ouvrage », estime Christian Perchet, avant d’ajouter qu’« au vu de la qualité des installations qui sont réalisées, vous avez pu vous rendre compte de l’installation principale qui est réalisée, qui est de qualité, avec des beaux bureaux, avec une logistique digne d’un gros chantier ».

De son côté le ministre Moustapha Naité s’est dit globalement satisfait de ce qu’il a vu, ce jour, sur le chantier Coyah-Mamou-Dabola. « Nous avons l’occasion d’échanger avec l’entreprise et la mission de contrôle, pour voir effectivement ce qui a été réalisé, est-ce que le calendrier est respecté. Donc, je suis vraiment satisfait de voir que les bases-vie ont commencé à être construites. Il y en a une dizaine qui doivent être construites ».

Au cours de cette visite, « nous avons aussi eu la chance de visiter le laboratoire qui est fondamental dans le projet de construction de routes. Tous les équipements nécessaires y sont déjà. Ça va nous permettre de tester les matériels qui vont être utilisés avec la validation de la mission de contrôle qui accompagne la construction de cet important tronçon sur la RN1, qui est de 357 km et de 5 km de voirie à Dabola », a renchéri le chef des Travaux publics guinéen.

« La première phase, c’est les 50 premiers kilomètres, et ensuite le pont de Linsan. Nous avons exigé que ce pont soit réalisé en priorité avec les 50 premiers kilomètres. Ça, c’est en cours aujourd’hui. Vous avez vu la centrale à béton qui est construite ici, à côté de l’ouvrage du pont de Linsan qui va servir à aller très vite dans la construction. Nous sommes très satisfaits de voir que cette entreprise a déjà installé une centrale et compte installer trois autres aussi pour aller très vite dans le délai contractuel qui est de 36 mois », a conclu Moustapha Naité.

Bhoye Barry, envoyé spécial pour guinee7.com

00224 628 705 199

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here