Diécké est une sous-préfecture de Yomou dans la région administrative de N’Zérékoré. Diécké est manifestement plus connu que le chef-lieu de la préfecture et cela depuis de longues années pour la simple raison qu’il abrite le siège de la Société guinéenne des palmiers à huile et hévéas (SOGUIPAH). Créée dans les années 80 sous le règne de feu général Lansana Conté, cette société a longtemps été le fleuron de l’économie en Guinée forestière.

Dirigée au départ par un expatrié hollandais qui en a été l’initiateur, la société est passée rapidement aux mains d’un cadre guinéen au nom de Mariame Camara, ingénieur chimiste de formation. Elle a géré cette entreprise industrielle plus de vingt ans avant d’être promue récemment ministre de l’agriculture.  Entre-temps la SOGUIPAH aura connu ses plus beaux jours avec 12.000FG le kilogramme de coagulum pour ne parler que de l’exploitation de l’hévéa. Mais ces dernières années ce coût était tombé à 1500FG le kilo pour remonter aujourd’hui à 5.000FG le kilo, ce qui atteste de l’effondrement de la production de l’entreprise. Des détracteurs en concluent que le professeur Alpha Condé, président de la république, n’a pas trouvé mieux que de récompenser cette contreperformance par une promotion.

Le problème qui se pose maintenant est de savoir qui va succéder à Madame Camara ? Deux clans d’autochtones de Yomou se mettent en ordre de bataille, chacun cherchant à faire nommer un de ses protégés. Un des clans a envoyé une délégation auprès de Madame la ministre pour qu’elle intervienne en sa faveur auprès du chef de l’Etat. Malheur pour la délégation d’avoir à sa tête une femme qui naguère avait conduit toute nue un mouvement de contestation contre la SOGUIPAH, la ministre aurait humilié ces imposteurs avant de les envoyer paître.

Le second clan aurait choisi de se rendre directement à Sékoutouréyah, faire part de sa doléance en faveur d’un cadre qui ne serait pas originaire de la Guinée forestière  de peur de voir le nouveau directeur accaparé par ses parents au détriment des autres ethnies.

La course à la succession bat donc son plein, et bien malin est celui qui dira quel clan l’emportera !

O.TIERO (L’indépendant)

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here