Comme annoncé, le SLECG dirigé par le camarade Souleymane Sy Savané a bel et bien ouvert son congrès électif dans la grande salle de l’ENAM ce mercredi 16 mai. Et comme on pouvait s’y attendre, le syndicaliste Sy Savané a mis cette occasion à profit pour répondre aux menaces proferé hier par l’autre branche de ladite structure syndicale, conduite par Aboubacar Soumah.

Prenant la parole, le secrétaire général sortant (Sy Savané NDLR) de ce 6ème congrès de Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs et Guinée a indiqué que le SLECG n’est pas un jeu d’enfant où n’importe qui ou n’importe comment peut s’approprier la paternité de l’organisation sans tenir compte des textes juridiques qui régissent son fonctionnement.

« Le SLECG est une organisation nationale qui a fait ses preuves dans le combat de la promotion du secteur éducatif et dans l’amélioration des conditions de vie et de travail du corps enseignant (…) Notre grande et importante fédération est une organisation syndicale de dimension nationale et qui aspire à devenir une véritable pôle d’attraction à travers le monde. Notre mission principale est de fédérer tous les corps confondus de toutes les chaines de l’éducation de la formation de toutes les entités assimilées en république de Guinée… Nous pensons donc que nous sommes également le SLECG et personne d’autre ne peut donner les preuves d’avoir à sa guise les commandes qui font de l’intéressé le justicier autoproclamé incontournable », a déclaré Souleymane Sy Savané.

Et de poursuivre : « C’est pourquoi, il n’est point besoin ici de rappeler l’importance et la nécessité pour notre monde tant bouleversé de prendre son destin en main à travers une plus grande solidarité pour se défendre et défendre les intérêts. À travers cette fédération, nous attendons nous organiser davantage en vue de protéger nos adhérents et leurs familles en leur rassurant les meilleures conditions de travail, de santé, d’hygiène et de protection sociale. Pour cela, le SLECG en tant que syndicat libre et indépendant souhaitant l’efficacité et s’investira pour que notre organisation puisse s’affilier aux plus grandes organisations internationales poursuivant les mêmes objectifs dans le sens de trouver les meilleurs intérêts pour nous les adhérents ».

Pour le principal rival d’Aboubacar Soumah, il s’agit d’exhorter les enseignants, les enseignantes et chercheurs de Guinée de redoubler d’efforts pour que leur fédération présente sur le terrain les sorte enfin de la misère et de la déchéance qui sont loin d’être une fatalité dans ce domaine.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here