Dans un décret présidentiel lu dans les médias d’Etat, dans la soirée de ce lundi 06 Août 2018, le chef de l’Etat a procédé à plusieurs nominations dans les cours et tribunaux du pays. Au Tribunal de première instance (TPI) de Labé, plusieurs magistrats ont bénéficié de la confiance du président de la République, rapporte le correspondant de Guinee7.com.

Après les vacances judicaires, plusieurs magistrats vont changer d’affectation au niveau des cours et tribunaux. C’est du moins le contenu du décret signé du président Alpha Condé.

Pour le cas spécifique des magistrats du TPI de Labé, plusieurs juges ont bénéficié du décret du chef de l’Etat. C’est le cas du juge Aboubacar Thiam, qui a été muté à Boké réputée être, ces derniers temps, une zone de troubles sociaux. L’on se souvient qu’il a été le juge qui a condamné le préfet Elhadj Safioulahi Bah, pour abus d’autorité sur un citoyen. Ce procès a été une jurisprudence désormais inscrite dans l’histoire de la ville de Labé. Aboubacar Thiam qui s’est confié à Guinee7.com, s’en va à Boké, avec le sentiment d’avoir accompli sa mission. « Je vais à Boké satisfait, j’ai l’ultime conviction que j’ai accompli comme cela se doit, ma mission.  Je remercie le président de la République et le ministre de la Justice, pour la confiance renouvelée en ma personne. C’est une nouvelle aventure et un nouveau challenge pour moi ». A Boké, Aboubacar Thiam sera avec Koly Kémoko Camara, jusque là président du TPI de Labé, qui va à Boké dans les mêmes fonctions.

Amiata Kaba, jusqu’ici procureur par intérim près le TPI de Labé, lui, a été nommé procureur au TPI de Pita.

Il faut noter que dans le même décret, les justices de paix de Pita, Koundara, Coyah, Dubréka, Siguiri, Kérouané, Macenta et Kissidougou ont été érigées en tribunaux de première instance.

Mohamed Samoura pour Guinée7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire