Au cour de l’Assemblée générale ordinaire de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), la députée Mariama Tata Bah, a fustigé la dernière sortie de l’honorable Amadou Damaro Camara.
 » Le professeur Alpha Condé est sur sa logique, si vous pensez qu’Alpha va changer d’un pas, Alpha et sa suite ne changeront pas. Ils sont sur leur logique et cette logique c’est la logique d’un troisième mandat. Ce n’est pas El hadji Cellou qui est candidat dans le pays. Il y’a combien de commune la où nous avons présenté des candidats? C’est El hadji Cellou Dalein qui est  candidat dans toute ces différentes communes? Moi je dit non. L’opposition guinéenne ne se résume pas qu’à Cellou Dalein, d’accord c’est lui le chef de file de l’opposition mais ce n’est pas El hadji Cellou, le seul opposant. L’opposition républicaine est composée de plusieurs partis politiques. C’est lui le chef mais il n’est pas le seul décideur. Il ne peut marcher, il ne peut agir, il ne peut réagir que sur le consensus de l’opposition républicaine, alors ne dites pas que c’est Cellou qui a fait ça, il faut qu’il face ça. Il faut que l’opposition républicaine se lève en entier. (…) Damaro dit que l’opposition peut organiser une ville morte, une ville en coma, une ville en veille que c’est notre affaire, ça sera pour lui parce que personne n’est éternel. Il y’ avait beaucoup de chefs, Sékou Touré est partie je l’ai dit tantôt, Lansana Conté, paix à son âme est partie. Dadis n’est pas mort mais il a quitté le pouvoir, Sékouba n’est pas mort mais il a quitté le pouvoir, que le professeur Alpha sache d’une manière ou d’une autre qu’il va quitter le pouvoir. Je sais qu’il a construit beaucoup d’hôtelq dans le pays mais je vais lui dire s’il peut il n’a qu’à transformer les chambres d’hôtel en cellule de prison, nous n’allons pas reculer. On ne reculera pas. Je demande à tous les candidats que chacun reste au niveau de la circonscription la où il se sent gagnant. Personne ne rentrera dans une commune la où l’UFDG a gagné, il est hors de question. Peut-être c’est les cadenas qui vont manquer en ville mais nous allons fermer ces communes. Elles resterons fermées tant que la vérité ne surgit pas parce que la vérité triomphera pour qu’il ait la paix (…) Je demande aux femmes : « l’unique remède dans ce pays c’est nous », si vous ne vous levez pas, ils vont nous enterrer ici toutes,  Je vous le dis parce que quand on prend ton enfant pour l’assassiner  tu ne vas pas accepter ? Pourquoi vous avez peur de vous levez contre l’injustice dans ce pays ? Lèvons-nous! Refusions l’injustice, que toute les femmes se lèvent. Refuser que vos maris sortent lundi, refuser que vos enfants sortent. Vous achetez vos condiments dimanche pour que lundi vous restiez à la maison. L’opposition c’est décidé d’organiser une journée ville morte il faut qu’elle soit morte comme le dit Damaro, elle va mourir, nous allons rester à la maison, on va fermer les portes et les fenêtres, personne ne sera au dehors tant pis pour les aigris « .
 a lâché Mariama Tata Bah
Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199
Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire