Une fille de 19 ans se donne la mort par pendaison à Matoto-centre (Conakry)

0

Agée d’environ 19 ans seulement et adepte de l’école coranique (d’après les témoignages), Mariam Diallo s’est donné la mort par pendaison, ce lundi 15 avril, au quartier Matoto-centre, à Conakry.

Son époux, Diallo Boubacar Tanou, chauffeur de profession, s’est dit « très étonné », avant de témoigner en ces mots : « J’ai laissé ma femme ici, ce matin, je lui ai dit que je vais au boulot. Elle m’a dit d’accord. Donc, c’est du boulot qu’on m’a joint. Mes enfants ont voulu rentrer pour la voir, mais la porte était fermée. Ils sont partis dire à leur maman, notre tante n’est pas là-bas. Donc, cette dernière m’a appelé pour me demander si on était partis ensemble ? Je lui ai dit que je l’avais laissée à la maison. Elle m’a dit pourtant qu’elle n’est pas à la maison. Je l’ai appelé à plusieurs reprises sur son téléphone, comme elle ne décrochait pas, je me suis déplacé pour venir à la maison. Nous avons trouvé que la porte et les fenêtres étaient fermées. Nous avons forcé la fenêtre avec l’aide d’un petit, une fois que j’ai pu écarter la fenêtre, c’est là je l’ai vu pendue. J’ai directement rendu gloire à Dieu. »

Pour l’instant, les motivations de la jeune fille restent inconnues. Son époux soutenant qu’il n’y a rien eu entre eux comme dispute, tout en affirmant par la même occasion : « Je lui ai demandé avant le mariage s’il elle voulait, et elle m’a dit qu’il n’y avait pas de problème. »

A rappeler que des cas de suicide par pendaisons deviennent de plus en plus récurrents, ces derniers temps, dans le pays.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here