Le président Alpha Condé est annoncé à Fria, ce mercredi 20 juin, pour la relance de l’usine de Rusal/Friguia. En réhabilitation depuis plus d’un 1 an, l’usine a été arrêtée en avril 2012, suite à une grève qualifiée de sauvage par le tribunal du travail et par Rusal.
Récemment l’usine a produit et stocké 15 000 tonnes de bauxite. Et a commencé la

transformation en alumine. Beaucoup de techniciens sur place doutent néanmoins de la capacité des installations à tenir longtemps. ‘‘On a surtout fait des bricoles. Beaucoup de pièces commandées ne répondaient pas aux normes. Mais comme tout le monde est fatigué de rester à la maison, qu’on ouvre on verra le reste avec la bricole’’, nous dit sourire en coin un ouvrier sous l’anonymat.

L’autre problème : c’est la reprise des travailleurs de l’usine. Les travailleurs sous contrats avec Rusal n’ont toujours pas été repris en tant que tels. ‘‘Les Russes ont imposé un sous-traitant qui emploie les travailleurs pour la réhabilitation. Maintenant que l’usine est réhabilitée, la production reprise, j’espère qu’ils vont rappeler les travailleurs avec le statut de Friguia’’, indique notre interlocuteur qui craint par ailleurs que ‘‘le gouvernement ne s’intéresse qu’à l’ouverture de l’usine sans penser au sort des travailleurs’’.

Autant dire qu’on est loin du bout du tunnel…

Aziz Sylla pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here