Après 7 heures d’audition du chef de la délégation syndicale du port, Cheik chérif Touré, des travailleurs en attente ont barré à l’aide des bus du port autonome, l’entrée principale de la direction de la police judiciaire. La raison de cette action, est que ‘‘les autorités veulent envoyer le chef de la délégation au tribunal de première instance de Kaloum. Ce que les jeunes du quartier et des travailleurs du port refusent catégoriquement’’.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire