Le procès du Commandant Alpha Oumar Boffa Diallo AOB, de Fatou Badiar Diallo, de Jean Guilavogui et du lieutenant Lamarana Diallo, qui devrait se poursuivre, ce lundi 14 mai 2018, au tribunal de première instance de Dixinn, a été suspendu dès après l’ouverture de l’audience.

Cette suspension est due à l’absence des avocats des deux parties au procès. C’est-à-dire les avocats de la défense et ceux de la partie civile. Constatant cela, le procureur a demandé au président de l’audience de suspendre les débats pour un moment. Une demande acceptée par le juge Mangadouba Sow qui promet la reprise ‘‘dès que possible’’.

Ces personnes sont détenues depuis le 27 juillet 2011, pour association de malfaiteurs, tentative d’assassinat, destruction d’édifice privé et mobiliers, détention et consommation de chanvre indien, attentat à la sûreté de l’État, détention illégale d’arme de guerre.

Bhoye Barry pour guinee7.com

628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here