Le ministère public a requis ce lundi 17 juillet, 10 ans de réclusion criminelle contre Abdoulaye Aziz Bangoura alias Marcus, leader du groupe Banlieuz’art et un certain Koulako Kourouma. Tous accusés de viol et séquestration sur la personne de Fatoumata Diaraye Barry. Le procureur a, en outre placé, Marcus, jusque-là libre, sous mandat d’arrêt. Il base ses réquisitoires sur la disposition 268 du code pénale qui réprime les faits de viol sur mineur.

Réagissant au réquisitoire du procureur, Me Kourouma, avocat de Marcus, a déclaré : « C’est un parquet qui travaille uniquement pour la condamnation des citoyens. Un juge ne peut fonder ses arguments que sur les preuves. Qu’est-ce que ce parquet a apporté comme preuve dans ce dossier ? Rien !  » s’est-il agacé.

Ismael Sylla pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here