Boubacar Kassé

La deuxième journée de ville morte lancée par l’opposition dite républicaine, qui a engendré ce mardi 16 octobre des violences sur la route le prince (Banlieue de Conakry), a enregistré une perte en vie humaine. Joint au téléphone à cet effet par notre rédaction, Boubacar Kassé nous a informé de l’identité de la personne décédée et les circonstances.

Le porte-parole du ministère de la sécurité informe qu’: « Il s’appelle Ibrahima Bah, âgé environ de 23 ans, de Thierno Hamza Bah et de Ismatou Bah, marchand de profession, domicilié à Koloma 2 vers Bomboli. Pour les circonstances, il semblerait que c’est suite à une balle perdue reçue au niveau de la poitrine côté droit. Mais qui, transporté d’urgence au camp carrefour à la clinique du Docteur Cochérin, il a rendu l’âme vers 10h 45. »

Quant aux interpellations intervenues hier, il laisse entendre qu’ : « Ils (les individus interpellés) manifestaient contre les paisibles citoyens, les usagers qui étaient là dans leurs véhicules ; qu’ils ont cherché à caillasser dans le seul but de leur soutirer leurs biens. C’est dans ce cadre qu’ils ont été interpellés. Un a été trouvé en possession d’une arme (coupe-coupe), ils sont au nombre de six interpellés, arrêtés et déférés. Ils sont à la maison centrale. Ils sont mis à la disposition de la justice. »

Propos recueillis par Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here