Alors que l’opposition dite républicaine débute ce lundi 15 octobre, la série de ses manifestations concernant des revendications liées au processus d’installation des exécutifs des conseils communaux, Conakry comme d’habitude était morte à moitié.

Ce lundi, sur l’autoroute fidèle Castro les usagers étaient aux rendez-vous, vaquant tranquillement à leurs occupations quotidiennes. L’abondance des véhicules a contribué à quelques endroits à la création de petits bouchons aux environs de 9h.

Par contre, au niveau de « l’axe », bambeto-cosa, la circulation est restée perturbée, par le fait que des jeunes dont l’âge varie entre 14 à 25 ans ont placé à plusieurs endroits des barricades enflammées, composées de pneus et d’autres objets.

Par ailleurs, les véhicules des forces de l’ordre sont omniprésents, pour empêcher la pagaille, qu’on avait commencé à constater au niveau du quartier Bonfi.

Ce qui reste vraie, c’est que la ville morte dans l’ensemble de la ville n’a pas été suivie.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here