Sur Mediaguinee, dans un long article et non moins ennuyeux, Aboubacar Danfakha, PDG de Tifa-Guinée International, fait une réplique sur les explications de Romain Girbal. Lui Danfakha qui a porté plainte contre ce français pour avoir « détourné son projet », procède de l’alchimie pour nuancer et reconnaitre-et c’est le plus important- que « la société Diandian Bauxite, effectivement Monsieur Danfakha n’est pas actionnaire, ni lié à cette société ».

Ensuite, il dit : « Monsieur Girbal a pu monter sa société uniquement en pillant les ressources offertes et investies par Monsieur Danfakha dans Tifa-Guinée. Tous ses contacts dans les mines et le projet global sont issus du travail et de la vision de monsieur Danfakha. Monsieur Girbal a été logé et blanchi par Monsieur Danfakha dès son arrivée en Guinée et jusqu’au départ précipité de Romain Girbal fin 2013, lorsqu’il a subitement disparu et cessé de donner des signes de vie à ses collaborateurs au sein de Tifa-Guinée. »

M. Danfakha est à bien des égards un personnage atypique d’un roman qui pourrait s’intituler : «mythomane et mégalomane sous les tropiques »: il trimbale devant le tribunal un citoyen sous prétexte qu’il lui a créé des contacts, il l’a « logé, nourri, blanchi » -pendant qu’ils étaient en affaire- et qui a « osé » créer sa propre entreprise. Sans brandir son brevet-pince sans rire-, il accuse Girbal d’avoir « volé son projet ». Et c’est quoi son projet ? Vouloir créer une société minière dans une zone riche en bauxite.

Aziz Sylla

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here