Accord Gouvernement-SLECG : les enseignants devraient encore garder leur mal en patience 

0
247
Malgré la lueur d’espoir et la patience des enseignants grévistes depuis le lundi dernier, tout porte à croire que le document entre le SLECG et le gouvernement qui pourrait mettre fin à la crise actuelle dans le système éducatif guinéen, ne serait pas encore signé ce mercredi.
Et comme hier au siège du SLECG, pendant que des esprits commençaient à s’échauffer, au palais du peuple ce soir, où des enseignants sont fortement mobilisés, l’attente de la délégation gouvernementale se poursuit pour la signature d’un protocole d’accord depuis 12 h.
Amara Mansa Doumbouya membre de la cellule de communication du SLECG, transmettant, aux environs de 19h, les dernières consignes données par le camarade Aboubacar Soumah depuis le palais Sekhoutouréyah , a expliqué : “le secrétaire général Aboubacar Soumah me charge de dire aux collègues enseignants de patienter jusqu’à 21 heures. Qu’ils étaient au niveau de la primature avec le ministre du budget et celui de la fonction publique, mais qu’ils sont partis maintenant au palais sékhoutouréyah. Mais que si rien n’est obtenu jusqu’à 21 heures, de dire aux enseignants de rentrer paisiblement à la maison”.
Et de poursuivre : “donc à partir de demain on peut se retrouver du côté de notre siège pour définir de nouvelles stratégies afin de nous faire entendre. Mais, pour le moment de rester calme et de ne pas se livrer à des actes reprochables”.
Suite à ce dernier message, des enseignants apparemment déçus tentent peu à peu de regagner leur domicile dans le calme. Selon certaines indiscrétions, le blocage de la signature de ce protocole d’accord se situerait au niveau de la primature.
Mohamed Soumah pour Guinee7.com
Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here