Accompagné d’une forte délégation, Alioune Badra Koné, élu de la « liste Badra Koné (LBK) », de la commune de Matam, s’est rendu ce samedi 25 août au siège du parti, Union des forces républicaines (UFR).

L’objectif de cette visite est de rendre la monnaie au parti de Sidya Touré qui lui a envoyé des délégations pour une « visite de courtoisie ».

Tout d’abord, Badra Koné a tenu à préciser que sa présence n’est pas synonyme d’alliance avec les Républicains : « Pour le moment, nous sommes en négociation, tant avec l’UFR, qu’avec l’UFDG. Rien n’est exclu. »

Tout en indiquant que : « nous, nous avons un souhait, le souhait de voir quelqu’un qui donne gloire au peuple guinéen, qui donne bonheur au peuple guinéen, qui donne honneur au peuple guinéen et si l’UFR pense que c’est eux qui ont cette personne nous soutiendrons cette personne en vue que cette personne soit à la tête du pays pour nous donner ce que nous nous souhaitons. »

Par ailleurs très content de l’accueil qui lui a été fait, il a déclaré par rapport au contexte de la visite : « j’ai reçu chez moi sept délégations de l’UFR, venues pour les salutations dans notre quartier général. A notre tour, le social oblige, nous avons souhaité nous déplacer aussi vers le parti UFR, pour aller les remercier pour leurs déplacements effectués, pour leur dire qu’on venait aussi les saluer, mais aussi  profiter de la semaine de la fête de Tabaski pour leur dire bonne fête. »

Le « Bloc des six » (PEDN, l’UDG et UFC) qu’il a réussi à monter parmi les élus de Matam peut jouer un rôle important pour l’élection de l’exécutif.

L’honorable Ibrahima Bangoura de l’UFR, en est conscient : « Bien sûr, ce sont des conseillers qui sont très importants. Ce sont des gens qui vont venir grossir les rangs de l’UFR pour que nous puissions combattre ensemble pour l’investiture du Président Sydia Touré en 2020. Nous avons en point de mire cela. »

Il précise que « si nous avons signé avec le RPG, cela ne signifie pas que nous n’avons pas besoin des autres. Nous avons besoins de tout le monde. Je vous ai dit que nous avons pour objectif les présidentielles de 2020 ».

Confiant en l’avenir grâce à cette visite, l’honorable Saikou Yaya Barry, secrétaire général de la jeunesse de l’UFR a rassuré Badra et ses hommes : « nous réaffirmons notre engagement à tenir nos promesses dans le combat actuel que nous menons pour la commune de Matam. Nous nous mettrons à vos côtés et nous débattrons avec vous pour que ce qui est pour la commune de Matam soit valorisé, ce qui est pour la commune de Matam revienne à Matam pour valoriser Matam. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here