Au lendemain de la condamnation des assassins de Madame Aissatou Boiro et Paul Temple Cole, au tribunal de première instance de Dixinn, le gouvernement guinéen a fait un communiqué, ce mardi soir, à la télévision nationale, exprimant sa satisfaction par rapport au verdict.

Sur sa page facebook, Me Mohamed Traoré, un des avocats de la défense, a fait un commentaire sur cette sortie médiatique de l’Etat guinéen sur le dossier qui est toujours entre les mains de la justice. Car les condamnés ont interjeté appel dès après la sentence ; ce qui du coup suspend la décision en instance. « Il s’agit donc d’une décision qui n’est pas définitive. Elle est susceptible d’être confirmée ou infirmée par la Chambre criminelle de la Cour d’appel », explique-t-il.

« (…) Le Gouvernement a fait publier un communiqué par lequel il exprime sa satisfaction par rapport aux décisions intervenues et son engagement à lutter contre l’impunité. Cette initiative s’avère inquiétante pour la suite de la procédure, en ce sens qu’il s’agit d’une manière (volontaire ou involontaire ???) de faire pression sur les magistrats qui auront à juger ces  affaires en appel », a déclaré Me Mohamed Traoré, sur sa page facebook.

« Il faut, en effet, rappeler que les accusés bien qu’ayant été condamnés, sont présumés innocents, tant qu’il n’y aura pas une décision de condamnation définitive à leur égard. Le communiqué du Gouvernement pourrait influencer plus tard les magistrats de la cour d’appel qui auront à connaître de l’affaire », a rappelé Me Traoré, ex-bâtonnier de l’Ordre des avocats de Guinée.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here