Djibril Kouyaté et Sékou Kondiano

Le procès de l’ancien président de la Fédération guinéenne de football (FGF), Salifou Camara “Super V”, Ibrahima Blasco Barry, Aboubacar Morton Soumah et Aly Camara, tous poursuivis pour abus de confiance et atteinte à l’image d’autrui, ce mercredi, a été reporté au Tribunal de première instance de Kaloum.

C’est après des échanges d’une dizaine de minutes entre la nouvelle présidente du tribunal, le ministère public et les avocats des deux parties, que l’audience a été de nouveau renvoyée au 26 septembre prochain.

Au sortir de la salle d’audience, les avocats des différentes parties ont donné leurs impressions.

L’avocat de la Feguifoot, Me Kondiano Sékou, n’a pas manqué de dénoncer   l’absence de “Super V”, et a, à cet effet, demandé l’exécution du mandat d’arrêt contre ce dernier : « Il a été arrêté à Bruxelles, il devrait être transféré à Conakry  directement à la maison d’arrêt de Coronthie. Mais au lieu de le faire, les autorités l’ont laissé  faire, ils l’ont laissé libre. Et aujourd’hui, vous avez constaté avec nous, que les autorités judiciaires, aux yeux  de M. Camara, il n’a aucun respect pour elles. Une personne qui est poursuivie a l’obligation de se présenter devant le tribunal. Ne le faisant pas, il doit faire l’objet d’une arrestation ; surtout quand il existe contre lui, bien entendu, un mandat. Ce mandat, il est régulier, il  a été  pris dans les conditions les plus normales, parce qu’il était en fuite. La fédération n’a pas pour objectif de le mettre en prison, mais quand il a failli avec la loi, il est en porte-à-faux  avec celle-ci , celle-ci se doit d’être  appliquée. C’est ce que la fédération poursuit  à date. Ce n’est pas une question de personne, c’est une question de procédure. M. Camara n’est pas plus que vous et moi, il est citoyen comme vous et moi. A ce titre, il mérite, ou de moins, il a l’obligation de se présenter devant le tribunal ».

Plus loin, il estimera que : « C’est un faux débat de sa part. Si moi j’étais placé à la place de la défense de M. Camara, je serais venu ce matin avec lui me présenter au parquet, me présenter aux juges, me présenter à la barre ; ce qu’il n’a pas fait, c’est vraiment dommage. Donc, il me semble que ce n’est pas une bonne défense. Ça fait huit mois qu’on recherche ce monsieur à travers le monde, s’il ne vient pas aujourd’hui, c’est qu’il bénéficie d’une protection, mais je ne sais de qui, mais quand je vais trouver,  je dénoncerai ».

Pour sa part, l’avocat de “Super V”, Me Djibril Kouyaté, a expliqué que : « Cette audience d’aujourd’hui, en fait, l’affaire avait été renvoyée pour la continuation des débats.  Mon client n’était pas là, mais il est arrivé, donc mon client est prêt à comparaître. Mon client ne se reproche rien du tout dans ce dossier ».

L’opportunité lui est donnée de venir s’expliquer s’est réjoui, Me Kouyaté : « Et il invite tout le peuple de Guinée à venir à la prochaine audience et à suivre les débats de cette affaire. Mon client est un homme d’affaires ; donc, ce sont les affaires qui l’ont empêché d’être là aujourd’hui. Ce que les gens oublient aussi, mon client avait une procédure devant le tribunal administratif du sport, peut-être que vous ne l’avez pas suivi, mais il était là d’abord pour ses affaires et pour les besoins de cette procédure. Vous savez que les avocats disent tout à une audience. Mais nous, nous ne sommes pas au courant de cette arrestation, il est revenu de son propre gré, naturellement ; il voulait rentrer depuis longtemps. Mon client n’est pas sous protection, c’est un justiciable comme tout le monde. Vous savez, l’adversaire, il dit tout ce qu’il veut ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here