Vendredi dernier, des jeunes de la préfecture de Mandiana, en Haute Guinée, ont manifesté pour demander au président de la République de ‘‘respecter sa promesse’’. Une manifestation qui s’est soldée par la mort d’un manifestant et plusieurs autres blessés. Ce dimanche 16 septembre, Dr Faya Milimono président du Bloc Libéral, soutient que le seul responsable de cette situation c’est le premier ministre, Kassory Fofana.

j’ai lu dans les réseaux sociaux…

« J’impute la situation de Mandiana au premier ministre, je vais vous dire pourquoi.  Le premier Kassory, j’ai lu dans les réseaux sociaux où il a dit les deux derniers jours ‘’qu’il assume le fait que les manifestations soient interdites en République de Guinée’’. On est dans l’esprit de l’interdiction des manifestations en République de Guinée parce qu’on envoie l’armée pour encadrer une manifestation », accuse  Dr Faya Milimono du BL.

quand on sort l’armée parce qu’il y’a manifestation, on y va pour tuer

Pour lui, « quand on sort l’armée parce qu’il y’a manifestation, on y va pour tuer.  Les militaires ne sont pas formés pour encadrer une manifestation, ne sont pas formés pour assurer la sécurité, c’est pour tuer l’ennemi. Le peuple de Guinée n’est pas l’ennemi. Ils (militaires, ndlr) se trompent de cible. Ce qui se passe à Mandiana c’est la responsabilité directe du chef du gouvernement qui fait aujourd’hui l’apologie de l’interdiction des manifestations. Ce qui est contraire à la constitution de notre pays qui, à son article 10, consacre les libertés, consacre les droits ».

Daady nous a habitués aux promesses

« A chaque fois que le sang d’un Guinéen a coulé, la vie d’un Guinéen est perdue.  Qu’est ce que les gens de Mandiana demandent ? C’est la même chose que les jeunes de Kouroussa ont demandée, il n’y pas longtemps. La même chose que les jeunes de Kérouané ont demandée. Qu’on tienne maintenant les promesses. Le message c’est quoi ? Respecter les promesses. Daady (allusion faite au président de la République, NDLR) nous a habitués aux promesses. Il a promis aux étudiants des tablettes, il n’a pas donné les tablettes, il a promis l’usine de fabrication de tablettes. Il a promis l’usine de traitement de pomme de terre à Timbi Madina, (…) ça devient fantaisiste », conclut-il.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here