Après l’élection du bureau et des commissions, deux présidents de groupes parlementaires réagissent

0
1248

Après la mise en place des différentes commissions parlementaire, notre reporter a tendu son micro aux présidents du groupe parlementaire de l’UFDG et à celui de la Majorité.

Dr Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire Libéral Démocrate : ‘‘Je suis heureux d’être membre de ce bureau et être président du groupe parlementaire Libéral Démocrate notamment les députés de l’UFDG. Je prends l’engagement solennel de me battre pour le bien du peuple. Nous essayerons par tous les moyens de protéger les textes de lois qui iront dans l’intérêt du peuple de Guinée et nous essayerons par tous les moyens de contrôler l’action gouvernementale. Nous nous battrons, nous nous opposerons à toute option qui ne va pas dans le sens de l’intérêt du peuple de Guinée. Nous nous engageons à jouer véritablement notre rôle au niveau de l’hémicycle. Ce qui compte c’est la capacité, l’expérience, l’intelligence et ce qu’on peut apporter. Ces commissions là sont là pour une année et au-delà d’une année, nous allons évaluer et éventuellement ça peut changer. L’essentiel pour un député, ce n’est pas le poste, c’est ta capacité d’apporter ta contribution.’’

M. Amadou  Damaro Camara. Président groupe parlementaire de la mouvance : ‘‘Aux uns et aux autres de la presse qui s’étaient étonnés de ce qui s’est passé hier (le jour des empoignades entre Jean Marie Doré et Gaoual Diallo, NDLR), je leur dis que la Guinée n’a connu que des assemblées, maintenant elle a un Parlement. Il faut que vous vous habituiez à des joutes dans l’hemycle, mais dans les couloirs que les députés sont des amis, des frères, des députés qui se congratulent et qui se tapotent les épaules pour dire ‘je t’ai eu’. En fin de compte, nous travaillons tous pour l’intérêt supérieur de la nation. Aujourd’hui, nous nous sommes retrouvés entre les collègues à savoir les députés des trois groupes parlementaires et les députés non inscrits. Nous avons travaillé sur les commissions et comme je l’ai annoncé, il y a même certains députés qui ont acheté des sandwichs pour l’ensemble des membres de la commission qui travaillaient et il n’y a pas eu une seule discussion et il n’y a eu que des explications. On a pourvu selon la loi toutes les commissions à savoir les deux commissions spéciales et les 12 commissions générales.’’

El. Mohamed Diallo

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here