La loi de finances initiale 2018 a été adoptée à l’unanimité des députés présents à l’Assemblée nationale, ce mardi 12 décembre 2017. Le montant s’équilibre en recettes et en dépense à la somme de 21.137.042.269.000 GNF.

Dans la présentation du rapport, le rapporteur de la commission des Affaires économiques et financières, du plan et de la coopération est revenu sur l’élaboration du projet de loi de finances 2018. Selon lui, les hypothèses et objectifs sont entre autres : réaliser un taux de croissance du PIB de 5,8% ; stabiliser le taux d’inflation à 8,2% ; réaliser un taux de pression fiscale de 16,21% du PIB ; maintenir le taux de réserves de change à 3 mois d’importation…

Les prévisions en recettes pour l’exercice 2018 se chiffrent à 18.908.952.275.000 milliards GNF, comprenant 16.553,55 milliards de recettes intérieures et 2.355,40 milliards de dons.

Pour atteindre ces prévisions budgétaires, des dispositions nouvelles sont prises, notamment la modification du barème de la retenue sur les traitements, les salaires et les rentes viagères (RTS). L’abaissement du taux de l’impôt sur les sociétés (IS), bénéfices industriels et commerciaux (BIC), bénéfices non commerciaux (BNC) et l’impôt minimum forfaitaire (IMF). La fiscalité immobilière ; la réparation du produit de la taxe unique sur les véhicules ; la détaxation du gaz domestique et les modalités d’exécution du budget de l’Etat.

Quant aux dépenses, elles s’élèvent à 22.137.042.269.000 GNF. En comparant les dépenses et les recettes, il apparait un déficit budgétaire qui s’élève à 2.228.089.991.000 Mds, que le ministère des Finances est autorisé à faire financer par des emprunts pour 3.701,092 Mds ; l’amortissement de la dette pour 1.287 Mds ; le désendettement auprès du système bancaire pour 62 Mds ; la réduction du niveau des autres financements non bancaires pour 123,22 Mds et la réduction des arriérés intérieurs pour 0,77 Mds.

Il est à noter que dans cette programmation, il a été retenu la prise en compte de 30% de la contrepartie guinéenne au financement des quatre projets issus de l’accord cadre guinéo-chinois sur les mines, soit 41.850.000 dollars US.

A rappeler que la session ordinaire dite ‘’session budgétaire’’ a pris fin ; ce mardi.

Bhoye Barry pour guinee7.com

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here