Le procès dans l’affaire de l’attaque du domicile du journaliste, Moussa Moïse Sylla, a connu son épilogue, ce mardi 16 janvier 2018, au tribunal de première instance de Dixinn, après plusieurs mois d’audiences perturbées par des renvois.

Dans son verdict, le juge a retenu Chérif Boiro, en fuite dans les liens de la culpabilité et le condamne à 30 ans de réclusion criminelle suivie d’un mandat d’arrêt contre lui. Quant à Mamadou Korka Barry, il écope d’une peine de 20 ans de réclusion criminelle avec 10 ans de sûreté.

Bangaly Camara et N’va Kaba Camara, tous accusés d’avoir acheté le moteur de la voiture du policier qui a mené les enquêtes dans cette affaire, ont été condamné à 18 mois de prison ferme.

Ayant constaté la constitution de Moussa Moïse Sylla et Mamadou Bassirou Diallo en partie civile dans ce dossier, le juge Mangadouba Sow, a condamné Chérif Boiro et Mamadou Korka Barry au payement de la somme de 10.000.000 GNF (dix millions de francs guinéens) comme frais et dédommagements à la partie civile.

” Je suis satisfait de la sentence, je ne m’attendais pas à mieux que ça. Deux ans après la tentative d’assassinat sur ma personne, aujourd’hui c’est un sentiment de satisfaction qui m’anime. Je me sens un peu libre. Je formule l’espoir que le mandat d’arrêt qui a été émis par le juge contre Chérif Boiro sera effectif”, a déclaré le journaliste Moussa Moïse Sylla au sortir de la salle d’audience.

Bhoye Barry pour guinee7.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here