Un mois après le lancement de la phase explicative du référendum constitutionnel, les opposants soupçonnés d’appeler à voter Non sont sous la pression du camp du Oui. La coalition Mizero y’Abarundi lance l’alerte.

Lire la suite …

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire