Ce samedi 23 janvier, l’assemblée générale du RPG arc en ciel s’est tenue à son siège sis à Gbessia. On pouvait noter la présence entre autres du Conseiller Spécial du Président de la République, El Hadj Tidiane Traoré, de Bantama Sow, ancien Ministre, de Yéro Baldé, Ministre de l’Enseignement supérieur, Makanéra Kaké, ancien ministre de la communication.

Dans son intervention, El Hadj Tidiane Traoré a appelé les militants à être vigilants. Et a ajouté : « Il y a eu des gens qui ont souffert pour le parti. Ils ont été accusés de tout. Tout cela n’est rien, il faut l’accepter. Il faut être uni et accepter d’être ensemble. »

Pour M. Traoré, les populations doivent être vigilantes face à la menace terroriste. Et de lancer : «Il faut faire attention à votre entourage. Ce qui s’est passé au Mali et au Burkina peut se passer chez nous. Ces terroristes disent qu’ils se battent au nom de l’Islam, mais c’est faux.»

L’ancien Ministre Bantama Sow s’est, quant à lui, attaqué à l’opposition en ces termes : «Nos amis de l’autre côté ont perdu le nord. Il y a la débandade chez eux. Avant, ils étaient dans le beurre. Ils n’ont qu’à régler leurs problèmes d’abord. Dans les prochains jours, on saura qui est le plus grand parti en Guinée.» Il a ensuite appelé à l’unité au sein du parti: «Nous remporterons toujours les élections en Guinée. C’est l’unité qui fait la force du parti et cela nécessite toujours qu’on ouvre les portes du parti. »

A noter que lors de cette assemblée générale, Mme Traoré Tiguidanké, Vice-Présidente des femmes de l’UPR a fait allégeance au RPG ARC EN CIEL.

Les menaces d’une militante à l’encontre du journaliste 

Lors de cette assemblée générale, une certaine Fanta Sakho, à l’antipode du monde moderne, qui se dit membre du bureau politique national et chargée du contrôle au sein du RPG-Arc-En-Ciel  a lancé à votre serviteur «vous les journalistes, vous déformez tout ce qu’on dit au siège ici. Il faut demander l’autorisation avant de rentrer ici. Vous êtes tous les mêmes. Vous  n’aimez pas le Pr Alpha Condé». Elle exige de me présenter au public. Ce que j’ai naturellement refusé, poliment mais ferment. N’ayant pas pu m’intimider, elle me fait savoir que la prochaine fois, je ne couvrirai l’assemblée qu’avec son autorisation. C’est ce qu’on va voir.

El Hadj Mohamed Koula Diallo pour guinee7.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire