Jusque-là directeur de la RKS, deuxième station de radio, Ben Daouda Sylla, est depuis ce 14 avril, le nouveau directeur de la deuxième chaine de radio et de télévision nationales, la RTG Boulbinet. Une récompense méritée pour ce journaliste de la catégorie des espèces en voie de disparition en Guinée : professionnel jusque sous les ongles !

En prenant la RKS, le 21 octobre 2011, Ben Daouda Sylla a trouvé la radio complètement à terre.  Complètement abattue par la horde de radios privées. Ben pour relever le défi, y met son talent, son engagement et sa foi. Et réhabilita, ce qui convient d’appeler un ‘’ studio cabine’’. Parce que c’est la cabine technique qu’il transforma provisoirement en studio d’émission. Tout en boostant la rédaction, le service des programmes, tous tenus par de jeunes dévoués avides des connaissances du maitre Ben.

Plus qu’un métier, la radio est une passion pour BDS qui, pour mieux faire, n’hésite pas de sortir de sa poche des sous pour acheter des consoles –pour rappel, jusque-là la console utilisée a été offerte en 1992 par le pape Jean Paul II-ou acheter des câbles servant à mettre sur satellite la radio. Aujourd’hui la RKS est numérisée et de plus en plus les Guinéens captent la 94.9.

Les émissions de plus en plus professionnelles et répondant aux besoins des auditeurs, les journaux dans le timing universel, bref le travail du pro s’y abat.

La nomination de celui dont le nom est évocateur dans l’histoire de la presse professionnelle en Guinée, à la tête de la RTG Boulbinet est donc une consécration. Pour rappel, ce dernier des Mohicans de la presse professionnelle de chez nous est depuis le 4 fevrier 1992, le correspondant d’Africa no1.

Bily Camara

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire