Il y a plusieurs mois, Moscou, parmi d’autres grandes villes russes, a accueilli 28 étudiants guinéens. Au total, 101 jeunes guinéens ont reçu des bourses de RUSAL pour étudier dans les meilleures universités de Russie. La société prend en charge les frais de scolarité, d’hébergement et de voyage des jeunes talents dans le cadre de son programme de bourses d’entreprise.

L’initiative vise à former des spécialistes hautement qualifiés venant de Guinée et à renforcer l’amitié traditionnelle entre les deux pays. Après avoir obtenu leur diplôme, les étudiants pourront travailler dans les secteurs des mines, des chemins de fer, de l’économie, de la construction, de l’agriculture, de l’approvisionnement en eau, de la santé et de l’administration. La plupart des diplômés se verront offrir un emploi dans les installations de RUSAL en Guinée. Nous avons rencontré des étudiants de Moscou pour connaître leurs premières impressions sur le pays et les féliciter pour les vacances à venir.

Quelles sont vos premières impressions de Moscou?

Sidibe Ahmadou, MISIS (Université nationale des sciences et technologies).Une ville bien organisée et surtout accueillante.

Cheick Ahmed Soumah, MADI (Université technique d’État de la construction automobile et routière de Moscou). C’était la plus froide de toute ma vie. C’était comme un nouveau monde pour moi.

Mamadou Dian Barry, MISIS. Je pense que la ville est belle, historique et que les gens travaillent dur. Ici, il y a plus de travail que de loisirs. Et je l’apprécie parce que j’aime aussi le travail.

Que pensez-vous de la neige?

Barry Ahmed, MISIS. La neige est excellente. J’ai déjà vécu l’hiver ailleurs, mais c’est beaucoup mieux en Russie. je confirme

Bah Cheick Cherif, MIIT (Université des transports de Russie). La neige est un rêve qui est enfin devenu réalité, comme je ne pouvais  la voir qu’à la télévision.

Est-il difficile pour vous de vous familiariser avec la langue russe?

Oumou Salamata Bah, RUDH (Université de l’amitié des peuples de Russie).Oui un peu. Se familiariser avec une langue que vous n’avez jamais apprise n’est pas facile, mais je m’adapte parce que c’est le but.

Konaté Abdoulaye, MIIT. Non, pas pour moi. Nous avons d’excellents professeurs et des cours qui facilitent l’apprentissage rapide de la langue Russe.

Partagez-vous vos impressions sur les études à Moscou ?

Mamadi Kandja Camara, MISIS. Moscou dispose d’un excellent système éducatif. Cela vous fait étudier même si vous ne le souhaitez pas. Nous avons beaucoup de devoirs qui nous font apprendre rapidement.

Almamy Amadou Soumah, MADI. Les études sont très intenses mais nous nous sommes adaptés au rythme rapidement. De plus, les cours sont très bien dispensés et nos formateurs font tout pour que nous puissions apprendre le plus possible.

Konaté Abdoulaye, MIIT. Étudier dans un si grand pays est une fierté. La Russie forme de nombreux spécialistes guinéens

Pourquoi avez-vous choisi exactement ce futur métier? Que voulez-vous faire après vos études?

Barry Ahmed, MISIS( faculté des mines et de l’écologie industrielle). Le choix est lié à mon rêve faire respecter les normes environnementales et aider à nettoyer l’environnement dans le secteur minier.

Cheick Ahmed Soumah, MADI (faculté de construction de ponts et des routes). J’ai choisi cette industrie parce que j’aime admirer de beaux bâtiments. Après mes études, j’entends investir dans le développement des infrastructures en Guinée.

Sidibe Ahmadou, MISIS (faculté des mines et de la production de pétrole et de gaz). Le choix est simple pour moi. La Guinée est un pays riche en bauxite. Pouvoir aider mon pays à exploiter ses ressources est une opportunité parfaite. Après mes études, je reviendrai pour servir mon pays. Et je suis reconnaissant à RUSAL qui a pu m’offrir cette formation.

Qu’est-ce qui vous a le plus impressionné à Moscou?

Barry Ahmed MISIS. Le métro, la convivialité des professeurs d’université.

Oumar Soumah MISIS. La générosité des Russes

Que pensez-vous de l’obtention de la bourse RUSAL?

Mamadi Kandja Camara, MISIS. Très heureux car je rêvais de travailler dans une entreprise minière et de venir étudier à l’étranger. Je suis très heureux de recevoir le programme de bourses et je remercie RUSAL de l’avoir réalisé.

Ibrahima Conte, MISIS. J’étais fier. Il est parfait que RUSAL aide ses futurs jeunes employés en prenant en charge la formation de 101 étudiants sur 6 ans. Et je suis très fier de participer à ce programme. Et j’ai toujours rêvé d’étudier dans un domaine lié à l’exploitation minière.

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here