Récemment on constate en république de Guinée que plusieurs responsables politiques ou religieux sont accusés d’avoir tenu publiquement des propos haineux, ethnocentristes ou régionalistes, certains sont à cet effet visés par des plaintes à la justice. Interrogé sur ce sujet qui anime des débats dans la cité ces derniers jours, le président du PUP, Fodé Bangoura, nous a confié n’avoir suivi aucun de ces propos et qu’il est hors de question de faire un commentaire là déçu. Il a par ailleurs fait savoir que l’affaiblissement du tissu social guinéen trouve sa source dans la mauvaise organisation de l’élection présidentielle de 2010.

aujourd’hui notre diversité nous crée des problèmes, mais tout cela est partie des élections de 2010…

Le leader de l’ancien parti au pouvoir a souligné que comme l’indique le nom de sa formation politique (Parti de l’Unité et du Progrès), le maintien de l’unité et de la paix au sein du peuple de Guinée est son premier objectif : « ça me fait mal que le Guinéen se tape la poitrine pour dire je suis soussou, malinké, peulh ou forestier, je préfère être Guinéen tout court. On ne peut construire l’unité nationale en découpant ce tissu social, le Guinéen doit être heureux quand on l’appelle Guinéen… on devrait être riche de notre diversité. Mais malheureusement aujourd’hui notre diversité nous crée des problèmes, mais tout cela est partie des élections de 2010… Quand j’apprends par la presse que c’est le premier président démocratiquement élu, vous savez comment ça s’est passé, c’est des communautés qui ont donné des consignes et au fur et à mesure on se sectorise, chacun revendique, c’est un repli identitaire, communautariste alors ça ne va pas et on ne peut pas construire une nation comme ça.»

Pour terminer, El hadj Fodé Bangoura déclare : « aucune ethnie ne peut chasser l’autre dans ce pays, donc entendons-nous, soyons unis, construisons une Guinée où toutes les composantes peuvent se retrouver. Ici c’est le Parti de l’Unité et du progrès, c’est vrai que tout le monde est parti mais nous on commence par l’Unité et nous nous inscrivons dans ce sens. Nous voulons que les Guinéens soient unis et que notre diversité nous apporte beaucoup plus ».

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire