Ce que j’attends de la jeunesse guinéenne (opinion)

0

Après sa tournée scientifique internationale sur sa découverte mathématique et après s’être violemment attaqué au propos de l’artiste Elie Kamano, le scientifique guinéen M. Guillaume Hawing jure de ne donner court repos à son esprit que lorsque la jeunesse guinéenne aura compris le rôle de la jeunesse pour une république dans ce village planétaire du XXIe siècle.

En effet :

-Quand on a eu la chance de voir et d’avoir ce que les autres n’ont pas vu et eu ;
-Quand on a eu la chance d’apprendre et de comprendre ce que les autres n’ont pas appris et compris ;
-Quand on a eu la chance d’avoir une longueur d’avance sur les autres ;
On est condamné d’être un éclaireur, un guide, une torche pour les autres, sinon on est blâmable pour refus d’assistance d’une jeunesse non avertie.

Qu’est ce que j’attends de la jeunesse guinéenne ?

1)J’attends une jeunesse guinéenne et non une jeunesse par région naturelle ;
2)J’attends une jeunesse prête à partager les joies communes et à pleurer ensemble des malheurs ;
3)J’attends une jeunesse résolue à faire les critiques constructives et des propositions réalistes et réalisables et non à tenir des propos incendiaires ;
4)J’attends une jeunesse résolue pour la cause de la Guinée et non pour celle d’une ethnie ou d’un groupe privilégié ;
5)J’attends une jeunesse compétitive sur le plan sous- régional et international ;
6)J’attends une jeunesse : imaginative, pensive ; créative et inventive ;
7)J’attends une jeunesse ayant compris que l’esclave d’aujourd’hui est le célèbre de demain et que nous devenons ce que nous faisons continuellement. L’excellence n’est pas un exploit, c’est une habitude.
8)J’attends une jeunesse qui sert avec sa tête et non avec ses bras ;
9)J’attends une jeunesse qui agit selon sa propre pensée et non selon celle des autres car notre propre décision de réussir est plus importante que n’importe quoi d’autre.
10)J’attends une jeunesse qui a compris que la vie humaine est sacrée, que la jeunesse est l’avenir et qu’il ne servira à rien de se sacrifier pour des fins politiques ;
11)J’attends une jeunesse ayant compris qu’elle n’est pas utile que pour des manipulations ou fins politiques ;
12)J’attends une jeunesse capable d’évaluer, de mesurer, d’admettre et de protéger à temps et à contre temps les acquis de la république ;
13)J’attends une jeunesse capable d’oublier voire pardonner le passé, refuser les règlements de comptes ; avoir l’ouverture d’esprit et accepter la réussite des autres ;
14)J’attends une jeunesse qui refuse de se laisser manipuler et qui a compris que la réussite n’a pas de nationalité, elle peut se gagner à toutes les positions géographiques il suffit de croire et d’oser espérer.
15)J’attends une jeunesse guidée par l’imagination et par le désir de savoir, car l’imagination est plus forte que le savoir et le désir de savoir plus fort que le bon sens ;
16)J’attends une jeunesse qui se sert de son inventivité pour vivre en plein cœur de ce qui leur a été dédicacé par le Chef de l’Etat «  Je dédie mon pouvoir aux jeunes et aux femmes » ;
17)J’attends une jeunesse ayant compris que la jeunesse est l’âge du possible ;
18)J’attends une jeunesse qui garde ses yeux sur la ligne d’arrivée et non sur les agitations politiciennes autour d’elle qui ne sont en réalité que la lutte des intérêts égoïstes.
19)J’attends une jeunesse connaissant ses limites dans les propos et sachant dire oui à ceux qui servent le peuple et non à ceux qui veulent se servir du peuple.
20)Si la Guinée est une figure géométrique, j’attends enfin voir la jeunesse guinéenne devenir le centre de gravité, c’est-à-dire le centre d’équilibre de cette figure géométrique.
Pour finir, je dis à la jeunesse guinéenne de ne pas rêver que ce soit facile, mais de comprendre que la difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’apprendre. Car la réussite n’est pas un évènement, c’est un processus donc un combat de tous les jours.

Guillaume Hawing, chercheur 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here