Lors de la conférence de presse qu’il a accordée, à la Maison de la presse, ce lundi 26 novembre, le Bloc libéral (BL), à travers son président, Dr Faya Millimono, a sonné l’alerte sur la situation qui prévaut dans le pays.

En passant, Dr Faya Millimono s’est exprimé sur le soi-disant « soutien » de Poutine à un éventuel « troisième mandat » du Président Alpha Condé.

Il affirme sur le sujet : « Aujourd’hui, manifester est en train de nous endeuiller. C’est pourquoi, en tant qu’opposant et considérant que la situation dans laquelle nous vivons s’apparente à une dictature, nous devons varier les stratégies pour combattre, parce que ce combat s’annonce long ; parce que la volonté semble ardente, peut-être que pour toucher à la constitution, peut-être pour se donner un troisième mandat. Il parait que Poutine et son pays auraient donné dans encouragements dans ce sens ; c’est un pays que nous respectons, qui a une longue histoire de coopération avec notre pays, nous aimerions bien entendre les pays amis sur l’actualité de notre pays, mais pas dans le mauvais sens. C’est en Afrique, où on pense que même après dix ans de pouvoir, il y a des choses qu’on doit faire, qu’on a commencées, qu’on doit achever ; comme s’il n’y a pas d’autres qui peuvent achever ce qu’on a commencé. Dans les autres pays, un président, tu continues ce que celui qui t’a précédé a commencé. Ou tu l’achèves ou celui qui viendra te succéder continue. Mais en Afrique, chacun veut terminer ce qu’il a commencé ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here