Ce samedi 4 août, le projet « Apprenti citoyen », un projet d’éducation à la démocratie et à la citoyenneté, a été lancé à Conakry. Il est l’œuvre de l’ONG Entreprendre Ensemble de Maimouna Diakhaby.

C’est programme est un centre d’apprentissage populaire des cours d’histoire de la Guinée. L’apprentissage se tient du 4 août au 27 octobre 2018, à la Bibliothèque Djibril Tamsir Niane, à La Minière, dans la commune de Dixinn.

Selon Maimouna Diakhaby, présidente de l’ONG Entreprendre Ensemble, ce projet vise à renforcer la citoyenneté et le civisme. Mais aussi, « permettre aux gens, tout simplement, de se situer sur des cours de l’histoire de la Guinée, des cours sur le fonctionnement d’une république et ses institutions et la question de la citoyenneté, le rôle des jeunes et des femmes dans le processus de développement. C’est un outil qui nous aide à être des citoyens engagés, des citoyens actifs dans la construction de la Guinée ».

Poursuivant, elle soutient que « nous allons inviter des gens qui sont des références en la matière, dans les différents pans que nous allons étudier. Aujourd’hui, nous avions l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur également professeur de philosophie ».

Présent à cette rencontre le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, a déclaré : « Le citoyen est acteur essentiel de l’État et du système démocratique. Le travail qui est en cours, c’est un travail complexe. Il faut que les différents acteurs jouent leur rôle. Il faut que le corps social dans son ensemble et les autres associations fassent la même chose. Et bien entendu, en premier lieu que la puissance publique travaille aussi dans le sens du renforcement de cette culture de civisme, qui est un élément essentiel pour le fonctionnement normal de l’État et de la démocratie et de façon générale de l’ensemble de la société guinéenne ».

Dans son intervention, l’historien et écrivain, Djibril Tamsir Niane, a affirmé que « la solidarité, le travail, le vivre ensemble doivent être connus à travers une méthodologie claire, selon une maîtrise du temps. Nous sommes aujourd’hui avec l’internet, il faut que cela serve à tous. Donc, les notions qui vont être produites doivent être capitalisées avec le développement de l’Internet pour la société ».

Pour cette première journée, c’est l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et professeur de philosophie, Bailo Télivel Diallo, qui a fait un exposé sur les notions de citoyenneté, nation, État, constitution entre autres.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire