Prendre contact avec les services relevant de son département, tel a été l’objectif du ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Lansana Komara, qui a effectué, ce mardi 7 août, une visite dans les locaux de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Reçu par les cadres de ladite institution, notamment, le directeur général adjoint, Ibrahim Kalil Sakho, cette visite, dans sa première phase, s’est déroulée par une présentation au ministre du fonctionnement, des acquis, des projets, des contraintes et des défis de la Caisse. A la suite de cette présentation, le ministre a fait un tour dans les différentes directions, faisant ainsi connaissance avec les cadres.

Le ministre a tout d’abord estimé que « c’est une activité qui fait partie de mon programme », avant d’ajouter qu’il s’est donné pour objectif de « visiter tous les services relevant de mon département. Je viens de terminer la visite ».

Il a finalement dit son sentiment d’être satisfait, « parce que j’ai vu comment sont installés les services qui relèvent de mon département ; ça c’est extrêmement important, et ça permet de me  faire une idée du fonctionnement du département et me projeter aussi dans l’avenir. Voilà pourquoi je suis venu pour voir tous les secteurs au niveau de la Caisse nationale de sécurité sociale, et demain ça sera le tour d’un autre service etc. Et c’est ce qui va aboutir aussi à la visite des écoles ; vous n’êtes pas sans savoir que le département de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et du Travail est un vase département ; on ne peut pas terminer la visite en un mois.  Mais je suis en train de le faire au fur à mesure ; ça me donne déjà beaucoup d’idées qui me permettent de me projeter dans un avenir très proche ».

A son tour, le directeur général adjoint a révélé : « Mes impressions, c’est la satisfaction ; le ministre est venu à la source pour se renseigner sur le mode de fonctionnement de notre institution. Comme vous le savez, c’est un vaste programme qui a été engagé au niveau de notre institution ; nous lui avons expliqué tous les problèmes. Il est venu toucher du doigt, et voir comment nous sommes installés dans notre institution ».

En ce qui est des différents problèmes dont ils ont fait part au ministre Komara, il dira : « Lorsque vous voyez ce grand immeuble qui  a été construit sur la base des cotisations des travailleurs et dire aujourd’hui, qu’on est en manque de place dedans, on ne peut pas le comprendre. Mais lorsque le ministre est arrivé, nous lui avons expliqué tous nos problèmes, sur le code de sécurité sociale, sur la réorganisation de l’accès des cotisations et l’amélioration des conditions de vie des assurés ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire