Dans l’ambition d’améliorer la capacité de ses collaborateurs et de favoriser l’emploi local, Conakry Terminal, en partenariat avec le Centre Alpha, a initié un programme d’alphabétisation  de ses collaborateurs notamment les conducteurs PPM, MAFI , les grutiers , les mécaniciens et les électriciens.

Si l’alphabétisation est un droit humain, un outil d’autonomisation personnelle et un facteur de développement social, il est aussi un défi à relever pour la création d’emploi au niveau local. Depuis la reprise du terminal à conteneurs par Conakry Terminal en avril 2011, plusieurs activités socioéconomiques ont été mises en place pour favoriser l’insertion et l’épanouissement des employés : l’intégration du personnel de l’ancien concessionnaire,  la formation des  collaborateurs guinéens aux métiers portuaires et à l’utilisation d’équipements modernes ainsi que l’ouverture d’un centre d’alphabétisation au Port Autonome de Conakry.

Centre alpha, une école de seconde chance !

Le Centre Alpha a été mis en place en juin 2011 par la Direction générale de Conakry Terminal avec pour but de renforcer les capacités des collaborateurs non alphabétisés. Il leur permet ainsi d’accéder aux technologies de dernière génération, telles que les portiques de quai. Depuis l’ouverture du centre, 232 employés dont 17 femmes ont été inscrits pour y suivre les cours d’alphabétisation. En 2012, 26 apprenants ont été certifiés, dont quatre furent retenus comme référents pour une formation intensive à Abidjan en CACES (Certificat d’Aptitude de Conduite des élévateurs en Sécurité). Grâce à cette formation et au soutien du centre de formation portuaire panafricain d’Abidjan financé par le Groupe Bolloré, ces employés alphabétisés ont acquis les compétences nécessaires pour assurer la mise à niveau de leurs pairs en conduite des élévateurs, suivant la norme européenne CACES.

L’une des réussites exemplaires s’appelle Adama Kourouma, qui en 2011, était simple conductrice d’engin, ne sachant ni lire ni écrire. Aujourd’hui, elle est capable de dispenser des cours de mise à niveau en CACES, en utilisant du matériel didactique et de l’informatique afin de faire des présentations Power Point par exemple. Adama a récemment obtenu le prix du Courage et de l’Innovation, lors de la nuit de l’Excellence de la femme guinéenne organisée par le Groupe Gnouma Communication.

Afin de faciliter le fonctionnement du Centre, les formateurs ont catégorisé les apprenants en trois niveaux (Niveau I, Niveau II et Niveau III). Le courage et l’enthousiasme qui animent les apprenants ont permis aux formateurs d’obtenir un résultat remarquable.

Hadja Diamilatou SOW, coordinatrice, nous explique la technique pédagogique de son équipe : « Nous sommes cinq formateurs à assurer cette alphabétisation. Nous avons des techniques d’enseignement pour adultes que nous appliquons, sans choquer, au cours de l’apprentissage. Nous avons un boulier à quatre bâtonnets, des capsules de couleurs différentes dont nous nous servons pour donner des cours pratiques en technique de calcul, un bâton et une calebasse utilisés pour dispenser des cours de technique d’écriture de l’alphabet avec différents caractères. Ces techniques nous ont permis d’obtenir un résultat extraordinaire. Nous avions reçu des adultes de plus de 40 ans qui ne savaient ni lire ni écrire leur nom. Aujourd’hui, ces personnes ont obtenu un niveau vraiment appréciable en lecture et en écriture. En plus, elles ont eu l’aptitude de communiquer en français et même à envoyer des SMS à leurs collègues. C’est vraiment une réussite ! »

« Auparavant, je ne savais ni lire ni écrire. Aujourd’hui, grâce à ces cours d’alphabétisation, soutenus par la Direction Générale de Conakry Terminal, je peux lire, écrire et même calculer. J’échange même avec mes enfants à la maison en français sur la lecture et le calcul. Auparavant, je ne savais rien de tout cela. Je peux affirmer que l’alphabétisation a vraiment contribué à améliorer mon insertion sociale et professionnelle »  témoigne Abdoulaye BANGOURA dit DonLaye, grutier, tout en passant au tableau avec son marqueur pour nous faire quelques démonstrations.

La motivation des apprenants ne fait aucun doute, puisqu’ils sont conscients des enjeux en termes de promotion et de profil de carrière. Ils sont satisfaits de la qualité de la formation et pensent s’insérer professionnellement pour participer activement à la modernisation et à l’industrialisation du terminal à conteneurs.

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire