Face à un parterre d’hommes de médias à Conakry, ce vendredi, les frères Mbaye du groupe de Hip-hop “Deeg-J Force 3” ont fait le point sur les préparatifs du grand concert dénommé “DEGG-J and Friends” (DEGG-J et amis) qu’ils comptent livrer au public guinéen, le dimanche 15 avril prochain, sur l’esplanade du Palais du peuple. Plusieurs grosses pointures de la musique urbaine dont Singleton, le groupe Banlieuzart, Instict-killers sont programmés pour ce concert ; sont aussi invités Sidiki Diabaté du Mali et DJ Awadi du Sénégal.

Prenant la parole, Moussa M’Baye a précisé que le projet DEGG-J and Friends au début, « c’était un album dans lequel on retrouverait des amis qui vont défiler sur différents titres, mais on n’a jamais eu le temps de faire ce projet. Après l’album Dynastie, donc le retour du groupe Degg-J force 3 après de longues années d’absence, on s’est dit que le prochain grand concert qu’on va faire à Conakry, ça serait DEGG-J and Friends. Ça serait l’occasion d’inviter tous nos amis avec qui on a collaboré dans le passé, avec qui on a partagé cette passion qui est la musique et d’ailleurs on a aujourd’hui de nouveaux amis qui rentrent dans la famille ».

Selon lui, « c’est également une façon pour nous de remercier notre public qui nous soutient depuis la sortie de Dynastie. Dieu merci, l’album marche bien on arrive à faire des trucs à l’intérieur du pays, à Conakry et au-delà de la Guinée. Donc c’est parce qu’on a d’abord été supporté par le public guinéen et c’est ce qui s’est répercuté partout ailleurs ».

De son côté, Abdoulaye M’Baye a mis au clair les raisons de l’absence du groupe SILATIGUI sur leur longue liste d’invités, sachant qu’ils ont eu de très bons rapports avec les éléments de ce groupe auparavant : « Silatigui, on a fait de jolis trucs ensemble, on avait un bon feeling, avec l’album “Jusqu’au bout” c’était magique. Mais après ça, Silatigui est parti et nous sommes restés. Les gars (Silatigui) pour revenir, ils pensent qu’on est leur escalier. C’est normal, ça fait partie du hip-hop, il faut bousculer l’autre pour avoir du buzz. Mais quelqu’un qui va au-delà, qui insulte ta maman dans un morceau, qui insulte tes parents, qui ne respecte pas du tout ces choses-là, nous on ne peut pas répondre ces personnes-là et nous ne pouvons pas être amis à ces personnes-là, que ce soit clair. Nous on a des enfants aujourd’hui, nous sommes des pères de familles et nos enfants vont grandir, ils vont aller sur le net et ils vont voir ça. Quel modèle de parents seront nous si on répondait à ces genres de trucs ? Donc on n’est pas amis. »

Les organisateurs ont par ailleurs rassuré qu’aucun détail ne sera pris à la légère pour le bon déroulement de ce concert qui selon eux, va sonner comme le concert de la consécration, où il y aura un mélange d’anciennes générations et de nouvelles générations du hip-hop guinéen.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here