Dans la matinée de ce jeudi 31 octobre, le ‘‘concours national pour la promotion des bonnes pratiques du journalisme en Guinée a été lancé à la maison de la presse de Coléah. Etaient présents à cette rencontre, entre autres, la présidente de l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC)-Guinée, Mme Barry Hawa Camille Camara, M. Abdourahmane Diallo, représentant d’OSIWA en Guinée, la présidente du jury Mme Hadja Saran Touré.

A l’entame de son intervention Mme Barry Hawa Camille a indiqué que par ce concours, l’APAC entend aider d’une part à l’émergence de talents qui sommeillent en certains professionnels et d’autre part à promouvoir les bonnes pratiques du métier de journaliste en Guinée. Et de préciser : ‘‘Ce concours national mettra l’accent à travers des reportages, magazines et autres articles, sur le courage, la compétence, la détermination, le respect de l’éthique et de la déontologie par les journalistes. Doté de prix d’excellence, le concours est ouvert à tout journaliste. Le Jury composé de professionnels aura pour mandat notamment de s’appuyer sur des critères comme le respect de la déontologie et de l’éthique, le degré de recherche fait par l’auteur, l’intérêt sociétal et la pertinence du sujet etc…’’

La présidente du Jury Mme Hadja Saran Touré a présenté les termes de référence de ce concours. Elle a précisé que c’est un prix d’excellence initié par l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication en partenariat avec OSIWA. Selon elle, un certain nombre de thématiques ont été ciblé à savoir ‘‘le thème  sur la lutte contre la corruption en Guinée. Il s’agira surtout d’analyser le contexte, d’expliquer le mécanisme, mais surtout de ressortir les mesures de lutte contre la corruption,  il y a aussi la consolidation de la paix, les violences basées sur le genre, l’environnement avec la gestion, la dégradation, la compétence sur notre environnement, l’implication de la jeunesse dans le processus de  démocratisation de la Guinée’’.

Par rapport aux conditions de participation, elle précise que les œuvres doivent avoir été produites  et diffusées dans une période allant du 1er au 30 novembre 2013. ‘‘C’est important de noter que toutes les catégories de médias sont concernées. Les genres à privilégier seront le magazine, l’investigation, l’enquête, les portraits. Chaque prix est doté de de l’équivalent de deux mille dollars en GNF, au taux du jour’’, a-t-elle précisé.

M. Abdourahmane Diallo, représentant d’Osiwa en Guinée en lançant ce concours a souhaité bonne chance à tous les journalistes qui vont postuler à ce concours.  Et a indiqué qu’Osiwa accorde une grande importance aux thèmes choisis par les membres du Jury. Et de conclure : ‘‘C’est une occasion pour vous les journalistes de faire montre de vos capacités de journalistes. Il faut une telle activité pour déceler les meilleurs parmi vous.’’

Donc, chers confrères et consœurs à vos plumes et micros !

El Hadj Mohamed Diallo

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire