Cette annonce a été faite, par le secrétaire général du syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), au cours d’une assemblée générale qui s’est tenue au siège national dudit syndicat, ce mercredi 7 novembre.
Face à un parterre d’enseignants, le camarade Aboubacar Soumah apparemment très remonté a déclaré : « si d’ici le lundi nous n’avons aucun appel de la part des autorités, nous allons demander un sit-in sur toute l’étendue du territoire national, le lundi à partir de 08 heures devant les directions communales de l’éducation et préfectorales de l’éducation de Conakry jusqu’à Yomou, pour exprimer vivement notre ras-le-bol face aux intimidations, aux menaces, au gel des salaires».
Et de poursuivre, en s’adressant à ses collègues enseignants : « mobilisons-nous, que chacun soit avec une pancarte ou avec des slogans devant les DCE ou DPE pour exprimer notre ras-le-bol aux autorités. Mais pas de violence, nous sommes des enseignants nous ne sommes pas des loubards», précise-t-il.
Pour terminer, le principal meneur de l’actuel mouvement de grève des enseignants, lance ceci : «Nous confions la réussite de notre grève aux braves femmes enseignantes de Guinée».
Mohamed Soumah pour Guinee7.com
Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here