Loin de vouloir faire souder cette opposition guinéenne qui ne l’a d’ailleurs jamais été en réalité, je m’offre le plaisir de revenir sur quelques éléments qui assaillent mes compatriotes sur la toile et le reste du monde médiatique.

Il y a de cela quelques semaines, je posais la question suivante à l’honorable Ousmane Gaoual  lors d’une émission radio en ligne au cours de laquelle il répondait aux auditeurs: Est –ce que vous savez réellement, au sein de l’opposition guinéenne, qu’il y a aussi des opposants ? Il est encore vivant heureusement, et il pourrait s’en souvenir à mon avis ou bien même me démentir.

Cette question m’est venue en tête quelques semaines avant la baraka qui nous est venue de ceux-là qui ont mis Baidy Aribot et son parti, l’ufr, à nu. Un Baidy au comportement loin de toute loyauté à l’endroit de  l’opposition et du peuple de Guinée malgré tous ses arguments décousus dans les médias.

Cette question m’est aussi venue avant la sortie médiatique de Sidya Touré où il dit qu’il ne soutiendra pas Dalein au second tour de la présidentielle pendant que tout est incertain dans ce contexte. Sacré pays aux opposants opposés par égocentrisme et intérêt inavoué.

Dans sa réponse, Ousmane Gaoual m’avait fait comprendre que Oui il sait bien qu’il y a des opposants dans l’opposition, mais je me demande de nos jours s’il en savait d’avance l’ampleur.

Au vu de cette situation où je ne plaiderai d’ailleurs pas une alliance quelconque avec des responsables de partis qui n’ont nullement prouvé leur capacité de mobiliser dans un contexte où normalement c’est la masse populaire qui devrait être la plus importante quand on sait d’avance que c’est bien le nombre de voix qui compte et non les gros bonnets seulement, des questions se posent.

  • Qu’est-ce que Baidy a fait faire cette opposition comme erreur politique de par le passé en se prenant pour un opposant aux idées nobles alors que la réalité est tout autre ? TSA où es-tu ? Du Kassory Fofana en puissance !
  • Qu’est-ce que Sidya Touré reprocherait-il à Dalein Diallo ? Qu’il nous le dise aussi clairement comme sa réponse : Non
  • Au final, que vaut l’UFR dans l’opposition si n’est du poison qui ne tue pas mais affaiblit ?

Loin d’être un militant de l’ufdg, mais en tant que citoyen fermement opposé à la gouvernance amateuriste  que nous offre Alpha Condé à la tête de la Guinée depuis décembre 2010, je pense que le peuple de Guinée mérite un sort tout autre que celui que vous nous proposez, UFR.

Baidy Aribot dit dans la bande sonore dont je salue ici le responsable de l’enregistrement, que l’opposition va répondre favorablement à la lettre. Il peut arguer ici sa relation avec quiconque, mais le mot favorablement dedans a tout son sens. Il a tout un poids sémantique que l’on ne peut ignorer que si l’on est de mauvaise foi.

Favorablement :  a) Parce qu’il a déjà consulté les autres responsables politiques ?

  1. b) parce que c’est lui le chef de gang qui ordonne et ne consulte pas ?
  2. c) parce qu’il sait d’habitude comment il roule ses pairs de l’opposition ?

Baidy, le français est très subtil et les nuances ont leur valeur, leur importance.

Il n’est un secret pour personne, le lendemain de la manifestation  du jeudi 02 mai 2013 où le pouvoir d’Alpha Condé présentait des failles qui auraient abouti indéniablement à sa chute, car acculé totalement par l’ampleur du mouvement des opposants dans la capitale, Sidya annonçait qu’on ne le reverra plus sur le toit d’une voiture en train de manifester. Pourquoi  ce revirement ? Parce qu’il ne voulait pas voir la dynamique du changement renverser Koro Alpha ?

Après Sidya et Baidy, je voudrais revenir sur le cas de la transversalité de l’UFR.

On clame par-ci et par-là que seul Sidya peut battre Alpha car son parti est un parti transversal et non ethnique. A ce niveau je dois souligner, comme pour dire que la nuance a de la valeur, qu’aucun parti politique guinéen n’est ethnique. Cependant, tous les partis ont des dominances ethniques. Car dans tous les partis que je connaisse il y a du tout : Soussou, Kissi, Peulh, Malinké, Guerzé…

Mais le poids peut différer en terme de composition d’où même la tendance politico-régionaliste.

Et de nos jours, je ne pense pas qu’il y ait un groupement  plus transversal que le RPG arc-en-ciel composé de cadres de toutes les régions et en grand nombre. Un fourre-tout qui fait mal au pays et à son peuple, le tue, l’affame, l’emprisonne, l’exile. D’où la nécessité de le changer.

Allons un peu en profondeur dans ce débat.

En 2010 l’UFR apporte un soutien de façade à l’UFDG moyennant un accord que je reprouve pour sa composition trop avare. Finalité : Dalein perd la présidentielle.

Aux législatives de 2013, l’UFDG signe des alliances avec l’UFR. Partout où Dalein a demandé à ses militants de voter pour les candidats de l’UFR comme c’était le cas dans certaines communes de Conakry par exemple, les candidats de l’UFR ont gagné contre ceux du RPG arc en ciel.

Au final, l’UFDG gagne trente sept députés et l’UFR dix.

Après ces deux démonstrations, Sidya veut faire du Hilary Clinton en 2007 lors des primaires démocrates. Elle savait que la bataille était perdue mais elle ne s’empêche pas de demander à Obama de se retirer et qu’en contre partie, elle lui proposerait la vice présidence, une fois élue. A quoi le camp Obama avait répondu qu’on ne demande pas au premier de la classe de s’effacer au profit du deuxième.

C’est le même cas de figure ici. Sidya pense que le pouvoir va lui être remis dans un plateau d’or en faisant des boutades à la radio ou devant des gendarmes venus l’assiéger pendant que les combattants de la liberté et du rêve guinéen se font tuer par des criminels à la solde de Condé Alpha, pourchasser, bombarder du gaz lacrymogène, blesser, insulter.

Toujours parlant de cette transversalité allons un peu en profondeur.

C’est quoi cette transversalité qui fait des discours opposites à ciel ouvert et caresse le pouvoir dans les coulisses ? (Cf. l’attitude de Baidy de l’ufr)

C’est quoi cette transversalité qui au nom de l’opposition appelle à manifester mais ne participe pas aux funérailles des soldats de la révolution ?

C’est quoi cette transversalité qui attend qu’on l’informe du programme des funérailles des enfants assassinés pour avoir répondu à son appel au lieu de prendre le devant et décider, planifier ?

C’est quoi cette transversalité qui n’a jamais obtenu, même sans la fraude, 20% de l’électorat mais qui veut diriger toute une nation devant des partis qui peuvent faire le carton?

C’est quoi cette transversalité qui parle au nom du peuple et trompe ce dernier en même temps ?

C’est quoi cette transversalité qui veut se vendre au prix qu’elle ne mérite pas ou se fait désirer pour ce qu’elle n’est pas ?

Pour terminer, je suis d’accord qu’on me dise que Dalein manque de poigne, de fermeté ou même de stratégie. Mais, ce n’est pas aussi Sidya qui présente le profil contraire. Qu’on m’en donne des éléments contradictoires. Aucune fermeté, aucune stratégie chez ces deux hommes pouvant changer Alpha Condé.

Cependant, Sidya se veut plus méritant du leadership que Dalein tout en ignorant que ce dernier a l’opinion avec lui.

Et quand on sait que, comme le disait un ami, nous sommes dans le cadre de la démocratie de marchés et d’opinions, je ne vois pas comment celui qui a l’opinion avec lui peut-il s’effacer au profit de celui qui se veut bon leader.

Un parti transversal ne pensera pas qu’à lui seul. Il doit être disposé à accepter l’évidence en regardant la réalité en face et opter pour la cause majoritaire. L’UFDG a aussi besoin de l’UFR et de tous ceux qui sont en désaccord avec la gouvernance de koro Alpha.

Candidature unique, Oui, en faveur de celui qui est à la porte du pouvoir pour que l’exercice ne soit pas trop périlleux ou pénible. Mais jamais le jeu à la pyramide inversée. A défaut, explosons cette opposition opposée pour faire place aux tueries et maladies de la gouvernance de koro Alpha. En ce moment on nous dira avec quoi rime la transversalité individualiste de l’UFR.

Boubacar 1 Barry

Citoyen Guinéen pour une Guinée Nation

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire