Le pool d’avocats du PADES (Parti des Démontrates pour l’Espoir) en compagnie de quelques cadres dudit parti était face aux hommes de média, à la Maison de la presse de Guinée, ce lundi 20 août. Au cours de cette rencontre, les défenseurs de Dr. Ousmane Kaba, leader du PADES, ont donné des éclaircissements sur la communication de leur client sur la radio Milo FM de Kankan qui, selon eux, a été falsifiée et tronquée par le site internet libreopinion.

En effet, le pool d’avocats du PADES a annoncé des initiatives de plainte contre ce site internet, et éventuellement contre la plateforme de la société civile « Cellule Balai citoyen » qui a déjà engagé une poursuite judiciaire contre Dr. Ousmane Kaba « pour propos ethnocentristes et régionalistes ».

Selon Me François Fadouno Mansaré, « libreopinion, commentant l’interview de Dr. Ousmane Kaba, est passé complètement à coté de la plaque, en prêtant à cette interview et à Dr. Ousmane Kaba le caractère ethno et régionaliste. Ce qui sans doute aujourd’hui, alimente beaucoup de choses dans la cité et qui ressemble à de l’intox dans l’opinion nationale et internationale, puisque des gens s’en font écho ».

Et de poursuivre : « Partant donc sur l’interprétation tronquée sur ces falsifications de l’interview qu’a accordée Dr. Ousmane Kaba, au nom d’ailleurs de son parti (PADES), une plateforme de la place s’en est saisie pour porter plainte contre la personne de Dr. Ousmane Kaba, député de son État. Alors que la plateforme ‘’Balai Citoyen’’, avec à sa tête Sékou Koundouno, avait l’obligation d’aller vers la source pour s’enquérir. Ces choses qui intoxiquent la cité et attisent la haine ne sauraient laisser ni le PADES et ni Dr. Ousmane Kaba sans réaction ».

De son côté, Me Sény Kamano, avocat à la cour, a précisé que la première plainte sera dirigée contre l’organe de presse qui, selon lui, a commis une infraction en dénaturant les propos de son client (Oumane Kaba, Ndlr). « C’est des contre-vérités pour tout simplement décrédibiliser la personne de Dr. Ousmane Kaba et ensuite trainer dans la boue le parti PADES ; nous ne l’accepterons pas pour qui que ce soit et nous sommes prêts à mettre la machine judiciaire en marche, afin que justice soit rendue… Nous allons poursuivre le site, parce que nous sommes victimes de son comportement », a-t-il laissé entendre.

De l’autre côté, poursuit-il, « lorsque vous saisissez la justice, vous avez une autre obligation qui s’impose à vous, c’est attendre la suite que la justice va donner à votre plainte. Mais très malheureusement, je ne comprends pas qu’une cellule qui se dit aussi importante, porte plainte, n’attend pas la suite de sa plainte et continue à diffamer sur les ondes de toutes les radios privées, publiques, nationales et internationales. Et là, nous nous réservons également de porter plainte contre cette personne directement ».

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com 

……………………………………………………………..

La réaction de Libreopinion

C’est avec une grande surprise que nous avions appris que le docteur Ousmane Kaba du parti PADES souhaiterait porter plainte contre le site d’informations générales sur La Guinée et le monde.

Le décryptage est minutieusement réalisé les propos de Docteur Ousmane Kaba ont été transmis tels qu’ils sont tenus en langue Maninka lors d’une émission radio le samedi, 28 juillet 2018 sur Milo Fm, une radio locale basée à Kankan. Nous sommes des journalistes assez responsables, notre but c’est d’informer, dénoncer et alerter l’opinion si des citoyens tiennent des propos qui pourraient compromettre l’unité nationale de notre pays.

Les journalistes du site libreopionguinee.com dont je suis l’administrateur général ont eu. Après écoute nous avons décidé de faire un décryptage et publier, avec l’audio à l’appui. Nous n’avons pas déformé ses propos.

 Dr Ousmane kaba est un homme public, député à l’assemblée nationale où les lois sont votées, président d’un parti politique qui aspire à gouverner la Guinée un jour, il a bien le devoir de réserve, il devait faire preuve de neutralité.

La liberté d’expression a des limites qui sont fondées sur l’intérêt public, la sécurité nationale, la sûreté publique, la défense de l’ordre et prévention du crime, la protection de la santé, protection de la morale, etc.

Et donc Dr Ousmane est dans ses droits de porter plaintes contre qui il veut, vus qu’il n’est pas inquiété de l’effet de ses propos. Nous sommes dans une République, on n’a pas besoin d’attiser le feu entre les paisibles populations de Guinée.

La Guinée a besoin des hommes et des femmes qui se soucient de sa quiétude sociale. Le multiculturel dont la Guinée dispose est un atout majeur, nous devons préserver cela pour faire avancer le peuple dont nous sommes tous fier. C’est pour cette raison que nous devons tous combattre l’ethnocentrisme et l’ethno-stratégie de quelques manières qu’il soit.

Et donc au moment venu nous allons répondre à sa plainte si c’est vrai qu’il a porté plainte contre notre organe de presse. 

Macka Balde administrateur général et fondateur de libreopinionguinee

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here