Des villages de la préfecture de Macenta victimes d’un Exode rural massif

Des villages de la préfecture de Macenta, dans la Région forestière de la République de Guinée, connaissent aujourd’hui le phénomène d’un Exode rural massif de tel point qu’il n’y a plus de bras valide pour s’occuper et aider les vielles personnes dans les travaux champêtres, a constaté l’envoyé spécial de l’AGP dans une des sous-préfectures de cette localité.

Si autrefois (2000 – 2011), les villages de la sous-préfecture de Panziazou dans Macenta étaient peuplés de jeunes filles et garçons, aujourd’hui, ces villages ne sont remplis que de vieilles personnes et presque vides de jeunes bras valides, laissant vieux pères et vielles mamans à la merci des intempéries de la nature.

Koly Guilavogui, marié à une femme et père de 5 enfants, habitant au village Sévélazou dans la sous-préfecture de Panziazou, rencontré, jeudi, 03 septembre 2015, a fait comprendre :

«Beaucoup de villages dans la sous-préfecture de Panziazou sont vides de jeunes filles et garçons, parce que certains jeunes de ces villages préfèrent aller vers les zones minières, notamment à Siguiri, pour la recherche de l’or et du diamant, dans le souci de se faire de l’argent. Alors que d’autres quittent pour se sauver des malfaiteurs qui viennent souvent opérer dans les villages.

Les malfaiteurs, ce sont des féticheurs qui, généralement, font du mal aux gens, surtout aux jeunes dans les villages. On m’avait lancé un sort l’année passée en 2014, me rendant sourd, je n’entendais pas bien. Mais par la grâce de Dieu, maintenant ça va mieux. Cela ne peut pas me décourager jusqu’à quitter ma famille et mon village et aller m’installer ailleurs.

C’est pour cela que les gens sont méfiants entre eux, chacun cherche à se sauver. Les jeunes n’ayant pas la maitrise de la parole envers les personnes âgées, pour se mettre à l’abri du mal, quittent le village pour les villes. Et un grand nombre d’entre eux, préfèrent aller dans les zones minières».

AGP

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

1 COMMENTAIRE

  1. je mappelle abdourahmane toure jhabite au senegal et mon grand pere est originaire de macenta et il sappellle maury toure il etait chef de canton pendant lepoque coloniale et je voulais avoir des informations sur ma famille
    merci….

Laisser un commentaire