La 9ème réunion conjointe annuelle des correspondants nationaux des Bureaux Régionaux de Liaison chargés du Renseignement pour l’Afrique Occidentale et Centrale (BRLR-AOC) a ouvert ses portes à Conakry, ce mercredi 7 novembre 2018. Placée sous le thème « La place du renseignement dans la sécurité de l’environnement commercial », la cérémonie d’ouverture de cette rencontre qui s’étendra jusqu’au 9 novembre prochain, a été présidée le directeur général des douanes de Guinée et vice-président de la région OMD-AOC, le général Toumany Sangaré.

Prenant la parole, le responsable du BRLR-AO, Samba Thiam, a fait savoir que cette réunion constitue un moment privilégié dans la vie des BRLR car, dit-il, elle permet d’une part, de discuter des grands dossiers de coopération relatifs au renseignement douanier, notamment dans le domaine de la fraude commerciale, du trafic de drogue, de la contrebande des devises, du blanchiment d’argent, de la contrefaçon, de la sécurité, et d’autre part, elle permet de raffermir les liens existant entre les différents correspondants nationaux.

En effet, le sieur Samba Thiam a souligné que le thème « La place du renseignement dans la sécurité de l’environnement commercial » a été choisi conformément aux orientations de l’Organisation mondiale des douanes (OMD). Avant d’ajouter : « Cette thématique permettra au cours de cette réunion, de se pencher sur les voies et moyens pour une implication plus prononcée des correspondants nationaux dans le dispositif de lutte contre l’insécurité, eu égard au fait que le continent africain est actuellement “agressé” par des fléaux multiformes et diversifiés relatifs notamment au grand banditisme, au trafic de drogue, à la contrefaçon, aux faux médicaments et à la circulation illégale des armes ».

De son coté, le DG des douanes de Guinée, le général Toumany Sangaré, précisera que les travaux de cette rencontre porteront entre autres sur : l’examen du niveau d’approbation à l’échelon régional des instruments de l’OMD dédiés à la lutte contre la fraude ; les résultats obtenus par chaque administration ; le développement des nouveaux outils de coopération régionale et les évolutions du CEN…

« Parmi les multiples défis qui interpellent nos administrations, la lutte contre le terrorisme et son financement, la criminalité transfrontalière, la drogue, la gestion du risque et le renseignement occupent une place prépondérante, si ce n’est d’ailleurs la source principale de tout succès en matière de lutte contre la fraude sous toutes ses formes », a-t-il  rappelé.

Et de poursuivre : « J’ose croire que cette rencontre vous permettra de passer en revue toutes ces questions et de formuler des recommandations pertinentes. Il convient de préciser que la montée en puissance de la criminalité généralisée nous impose d’aller vers des outils innovants en matière de renseignement, mais aussi et surtout vers le renforcement des échanges de renseignements et de la coopération ».

À noter que pour cette première journée, sur les 23 administrations douanières de la région OMD-AOC, 11 ont répondu présent.

Mohamed Soumah pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here