C’est en présence des autorités guinéenne et française, notamment Mme Zenab Camara, chef de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; MM. Jean Marc Grosgurin, ambassadeur de France en Guinée ; Christophe Bouchards, directeur de l’Agence de l’enseignement du français à l’extérieur (AFE), qu’a eu lieu ce jeudi 20 septembre, la cérémonie inaugurale du « bâtiment C » du lycée français, Albert Camus de Conakry.

Composé de deux niveaux (R2), de 9 salles de cours pouvant accueillir 180 élèves, d’un réfectoire  et d’un foyer des lycéens, ce bâtiment dont le coût s’élève à 650.000 euros, s’inscrit dans le projet d’extension dudit lycée et vise l’augmentation de la capacité d’accueil des élèves.

Le directeur de l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AFE), qui s’est dit honoré de la présence du ministère de l’Enseignement supérieur à travers sa cheffe de cabinet, a indiqué : « je suis là pour voir le lycée et inaugurer le nouveau bâtiment. Puisque ce lycée, il est très important pour nous. Il est très  important pour la Guinée, mais très important aussi pour l’ensemble du réseau d’enseignement. Ce lycée, comme tous les lycées, doit se moderniser, s’agrandir aussi, puisqu’il y a des familles qui veulent faire venir leurs enfants. » A-t-il signalé.

Par ailleurs, « Je vous assure et vous rassure sur le fait que nous mettrons tout en œuvre, dans le cadre des évolutions actuellement en cours de définition à Paris, qui feront l’objet d’annonces prochaines pour que ce lycée bénéficie des ressources humaines, en nombre et en qualité nécessaires et indispensables à son développement et au maintien de sa qualité et de son excellence ».

Après avoir remercié l’ambassade et les autres institutions françaises pour la coopération qu’elles entretiennent avec la Guinée, notamment à travers l’appui au secteur éducatif, Mme la cheffe de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur, Zenab Camara a tout d’abord décrit cette action comme une « coopération fructueuse entre les deux pays » avant d’indiquer l’extension comme un outil  important : « au niveau du gouvernement, les reformes engagées au niveau du système éducatif vont dans le sens de la qualification de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ; premièrement en ce qui concerne les infrastructures. Dans un des axes prioritaires du ministère, c’est la construction d’infrastructures afin d’accroitre la capacité d’accueil de nos étudiants, mais également pour qualifier l’enseignement supérieur. »

Ensuite, « nous les accompagnerons dans la mise en place de toutes les initiatives qui seront prises pour améliorer l’éducation, améliorer le système éducatif, que ce soit français avec les élèves et étudiants qui sont là où le système éducatif guinéen», a-t-elle promis.

L’ambassadeur de la France en Guinée a lui, rappelé les succès l’établissement : «  La qualité de l’établissement est aussi reconnue sur la place de Conakry, avec cette année plus de 95% de réussite au baccalauréat, 84% au brevet. Ce qui consolide, en tout cas, son attractivité croissante dans le pays. Ces statistiques représentent bien entendu  un motif de satisfaction pour nous tous. »

Cependant, il y a « une liste d’attente qui s’allonge à chaque rentrée scolaire en raison des capacités qui ne permettent pas à l’établissement d’accueillir encore toutes les candidatures. C’est pourquoi la direction, l’AFE, l’APE, se sont engagées dans un ambitieux immobilier qui vise à repenser l’établissement et accroitre ses capacités d’accueil à peu près 1500 élèves à 2023-2024 ».

Pour l’avenir, un jury de sélection architecturale statuera « sur le choix qui permettra au lycée d’avoir de nouveaux bâtiments et de bénéficier d’équipements éducatifs et sportifs pour que dans les prochaines années, l’établissement offre de meilleures conditions de travail et accueille plus d’élèves souhaitant y accéder », projette M. Grosgurin.

A rappeler que la pose de la première pierre de ce bâtiment a eu lieu en novembre 2016 et a été faite par le Président de la République, Alpha Condé et le ministre français des Affaires étrangères, Jean Marc Ayrault.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here