Ce samedi, à Mamou, une délégation conduite par le ministre de l’Administration du Territoire, Alhassane Condé, a présenté les projets du prochain anniversaire de l’Indépendance au patriarche de la ville, El hadj Mamadou Barry. Ce dernier a profité de l’occasion pour s’adresser à la délégation en langue du terroir. Discours.

‘‘Je remercie Dieu de m’avoir donné la chance de vivre cette journée encore, parce que je connais le terrain où on doit poser la première pierre ce samedi. Sous la période coloniale, c’est une tante qui y cultivait les maïs. Je me souviens du jour où l’Association Julbert Vieillard est allée voir mon père pour l’obtention d’un domaine pour la construction d’une  école. C’est ici qu’on avait attribué, une maison en dur avait été construite ici, c’est comme ça l’endroit est devenu une place publique. En 2014 aussi je suis là encore surtout ce samedi 17 Mai ou tout le monde est mobilisé pour bâtir autre chose qui servira pour l’éternité.

Je me réserve de dire merci aux ministres qui sont ici présents, y a un adage peul qui dit au lieu de bénir des passagers il faut le faire pour le chauffeur qui les conduit pour arriver sains et saufs à destination.

Le président Alpha Condé  est le chauffeur donc celui qui décide et les ministres les passagers qui accompagnent la politique du président. Ici, on remercie, on bénit le professeur Alpha Condé qui a  eu l’idée d’orienter la fête à Mamou, les autres appuient sa volonté.

Ici les Condé sont les initiateurs de bonnes actions, ce qui  a été revendu   ou vandalisé c’est le nommé Sory Condé qui a pris des mesures pour  rectifier le tirs lors du plan triennal, aujourd’hui encore c’est un Condé, président qui amène un autre Condé, ministre pour  lancer la reconstruction des édifices, donc nous allons charger une commission au Condé présent ici : c’est de dire au Conde président qui la amené ici que les jeunes de  Mamou  lui sont confiés.

Vous jeunes de la région, tous les milliards cités ici c’est pour nous. Rien ne sortira de Mamou tout sera investi pour nous et par nous, donc je vous demande de prendre soins de ce  qui est en train d’être fait ici, merci à la  délégation, merci à tous’’.

Propos recueillis par Alpha Ousmane Bah, envoyé spécial

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here