Dans le cadre de l’interconnexion électrique entre le Mali et la Guinée, les experts des deux pays ont ouvert mardi à Bamako une rencontre afin de valider les rapports d’études de faisabilité des bureaux spécialisés, a-t-on appris ce jour.

Les études de faisabilité du projet ont été financées à hauteur de 2 milliards de F CFA par la Banque africaine de développement (BAD).
Sur les rapports soumis à la validation, Franck Aly Keïta, ministre malien de l’énergie et de l’hydraulique, a dit qu’ils entrent dans le cadre des études de pré-investissement du projet. “En effet, disposer d’un potentiel économique ne suffit pas, il faut aussi en faire l’évaluation technique, économique, financière et sociale dans une perspective de développement durable”, a-t-il aussi laissé entendre.

Pour ce qui est de l’utilité de cette interconnexion électrique, Mohamed Bah point focal du projet interconnexion en Guinée a indiqué qu’elle apporte aux deux pays en gain d’énergie surtout que la Guinée a un potentiel hydroélectrique très important.

Précisons que cette interconnexion entre le Mali et la Guinée s’étend sur 920 kilomètres (Km) dont 300 au Mali. La présente rencontre qui durera deux jours doit aboutir à un document permettant la mise en œuvre du projet.

Xinhua

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here