En Guinée, une "clinique juridique" vient en aide aux prévenus sans moyens

0

Des centaines de prévenus croupissent en prison faute d’avocat. Les avocats commis d’office par l’Etat ne couvrent les besoins de défense. C’est pourquoi la structure dénommée « clinique juridique » est mise en place pour défendre les détenus en matière pénale. L’initiative vient des partenaires de la Guinée pour une durée d’un an. Déjà, elle a liquidé des centaines de dossiers criminels.

Lire la suite …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here