Et si une nouvelle constitution ouvrait la voie à un 3è mandat? Alpha Condé répond

0

Alpha Condé a ouvert son cœur à la presse sénégalaise. Et nous avons extrait de cette interview deux questions de l’heure. Et, évidemment les réponses du président guinéen.   

On parle de l’adoption d’une nouvelle constitution et d’un référendum. Évidemment, l’opposition n’est pas d’accord avec cette initiative, en tant que président de la République, est-ce que vous comptez vous mettre au-dessus de la mêlée ?

Le président de la République est le principal garant des institutions. Maintenant, la souveraineté d’un peuple appartient au peuple. Donc, seul, le peuple peut décider. Quelqu’un ne peut pas se mettre à la place du peuple. Moi, j’observe, mais je suis le principal garant de la défense des institutions. Ce qu’on oublie, c’est que la souveraineté appartient au peuple et seule la volontaire populaire s’impose à tout le monde. En tant que démocrate, c’est mon point de vue. Je laisse les gens débattre, il revient au peuple guinéen s’il veut changer de constitution ou pas…C’est le droit du peuple guinéen.

Et si cette constitution ouvrait la voie à un troisième mandat, M. le Président…

S’il y a modification de la Constitution, il y a troisième mandat, s’il n’y a pas de modification de la Constitution, il y a mandat ou pas… Moi, pour le moment, je pense que le débat est ouvert et il doit être libre. Chacun est libre de défendre sa position, mais il appartient au peuple de trancher.

Focus de guinee7.com

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here