L’un des points inscrits à l’ordre du jour de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel, ce samedi 16 décembre 2017, c’est la démarche entamée par le ministre des Postes et Télécommunications, qui consistent à fermer toute radio qui ne paierait pas ses taxes à l’État. Au nom de militants et sympathisants du parti au pouvoir, l’ancien ministre secrétaire général à la présidence de la République, Alpha Ibrahima Keira, a félicité et encouragé cette initiative du ministre Moustapha Mamy Diaby.

Prenant la parole, Alpha Ibrahima Keira a rappelé que l’on ne peut pas être défenseur de la liberté de la presse, être indépendant et exercer librement cette profession (le journalisme), sans pour autant s’acquitter de ses obligations. « La Guinée, on est dans un pays où on ne parle que de droits, mais personne ne parle de devoirs, ni d’obligations, alors que le contrat qui nous lie au sein de la république, est un contrat équilibré, c’est un contrat droits et devoirs », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : « Il ne faudrait pas que les propriétaires des radios pensent qu’ils peuvent se retrancher derrière leur statut privilégié pour défier l’État, pour refuser de s’acquitter de leurs obligations vis-à-vis des démembrements de l’État, car toute régie de recettes doit contribuer au renflouement des caisses de l’État. Aujourd’hui, si sur la scène internationale la Guinée est accompagnée par des bailleurs de fonds, c’est parce que de gros efforts sont faits à l’interne pour renflouer les caisses. Et ces gros efforts doivent s’étendre à tous les secteurs, et tous les citoyens doivent pouvoir s’acquitter de ce qu’ils doivent à l’État, car nous sommes les premiers à dire, et on excelle à le faire dans les cafés ou dans les bars, que l’État ne fait rien ».

« Alors, nous souhaitons vraiment que le ministère des Postes et Télécommunication persévère dans cette action-là, et nous lançons un appel à tous les démembrements de l’État, que chacun sorte les lois de la république des tiroirs, les dépoussiérer et les faire appliquer, car si nous appliquons la loi, personne ne dira en Guinée, comme on le disait hier ou cette nuit, qu’il n’y a pas d’État », a ajouté l’ancien ministre.

En effet, Alpha Ibrahima Keira conclut en ces mots : « Donc, au nom des militants et sympathisants du RPG Arc-en-ciel, nous félicitons le ministre des Tostes et Télécommunication et ses cadres qui veulent que désormais que les radios soient des radios républicaines, soucieuses de la république et des lois et du respect de ses lois ».

M.K. Soumah pour Guinee7.com

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here