Face à la menace de plus en plus précise de la reprise des manifestations par l’opposition dite républicaine, le député du RPG Arc-En-Ciel,  Mohamed Lamine Kamissoko, rappelle que la reprise des manifestations dans les rues par l’UFDG n’est pas une surprise pour les Guinéens. ‘‘Parce que l’UFDG est synonyme de violence depuis l’arrivée de Dalein à sa tête. Jusque-là ou nous sommes, toutes les épreuves électorales que nous avons connues et auxquelles l’UFDG avait participé ont été émaillées de diffusion de sang à tous les niveaux et c’est connu de tous. Donc, je pense que l’UFDG ne peut pas faire autrement à part la violence. Est-ce que faire recours à la violence est la méthode la mieux indiquée pour accéder au pouvoir ? C’est un prétexte quand on dit que le code électoral n’a pas été voté par l’assemblée nationale et il ne doit oublier que nous sommes dans une session budgétaire pas une session des lois’’, nous a expliqué, ce 6 janvier, le deuxième vice-président de la commission de communication de l’Assemblée nationale.

Et d’ajouter à propos du président du groupe parlementaire de l’UFDG: ‘‘Fodé Oussou est un aveugle politique qui n’a ni la culture politique ni la culture de la démocratie. Il est tout simplement animé d’une incompétence soutenue par une volonté de conquête de pouvoir par tous les moyens. Il a en tête qu’il faut venir au pouvoir et c’est ça qui l’anime. Fodé Oussou est un irréfléchi. D’ailleurs, je me pose la question comment un homme comme lui peut être mis à la tête d’une formation politique que je respecte ? Je vous assure que j’ai des amis à l’UFDG avec lesquels j’ai mené des combats politiques depuis 1990 qui sont 10 mille fois plus réfléchis ; plus patriotes ; plus politiques que Fodé oussou. Alors, quand je le vois dans ses actions, je le mets dans la place de quelqu’un qui a perdu la tête.’’

Est-ce que le RPG-Arc-En-Ciel est ébranlé par des annonces de reprise de manifestations ? ‘‘Cela ne nous effraie en rien. La seule chose que nous déplorerons c’est que le professeur Alpha condé est en train de mener de grandes diplomaties pour présenter non seulement notre nation au monde entier. Mais aussi, élaborer des techniques qui puissent amener les investisseurs dans notre pays. Donc les épreuves de rues dont les corollaires sont la casse des biens publics et privés peuvent être de nature à démotiver les opérateurs économiques à mettre leurs fonds à la disposition de notre pays. Alors, c’est au peuple de Guinée de se décider maintenant et de montrer à l’UFDG qu’il n’acceptera plus les descentes n’importe comment dans la rue pour des raisons de conquête de pouvoir’’, répond-il.

Ismaël sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire