C’est au siège du parti au pouvoir, le Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), ce samedi 24 février, que le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, s’est exprimé sur la situation socio-politique actuelle du pays, notamment l’annonce d’une nouvelle descente de l’opposition dans la rue.

À l’entame, Il a félicité ‘‘le RPG pour sa bataille pour ces élections. L’opposition s’est battue pour l’organisation des élections locales, toutes les marches qui ont eu lieu ici, c’est pour les élections et aujourd’hui nous sommes sortis de ces élections, on parle de ville morte. Je leur pose cette question à savoir : il se battent pour l’intérêt de la Guinée ou pour leur intérêt égoïste’’ ?

Poursuivant, il rappelle : “Un gendarme a été tué ici, est-ce qu’il y a eu un débat autour de cela ? À kalinko, les enfants ont été calcinés, est-ce qu’il y a eu un débat ? J’ai toujours dit, n’en déplaise aux détracteurs que la Guinée est une voiture à quatre roues, elle ne peut pas bouger sans ses roues. Nous resterons fermes pour défendre des idéaux du président. Je le dis ici, au prix de notre sang et de notre liberté nous défendons les idéaux du professeur Alpha Condé. Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent, nous savons ce que nous voulons et nous savons d’où nous venons. Je demande aux militants du RPG de rester vigilants parce que les gens nous ont infiltrés faisant croire au RPG, que nous sommes des amis seulement pour nous déstabiliser. Ils savent que pour déstabiliser le RPG, il faut venir à l’intérieur pour déstabiliser les pions forts. Il y’a quelques semaines, c’était Malick sankon qui était sur la selecte, aujourd’hui c’est Bantama, demain ça serait Banny, etc. Mais cela ne réussira pas. Sur les autres commentaires je n’en parlerai pas.”

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here