« Les négociations sont suspendus pour le moment », c’est ce qu’a annoncé Alpha Mamadou Diallo, membre de l’inter-centrale syndicale, ce mardi, à l’issue des négociations tenues au ministère de la Fonction publique, suite au réajustement à la hausse du prix du carburant.

Selon lui, cette suspension des négociations est due à des raisons de santé. Une semaine après leur dispersion par les forces de l’ordre à coups de gaz lacrymogènes et de brutalité, plusieurs membres de leur organisation se retrouvent aujourd’hui confrontés à des problèmes de santé, et certains se trouveraient même dans un état critique.

« Nous sommes là donc, ce matin, pour poser un problème, parce que, comme vous l’avez constaté, notre équipe a été démembrée, il ya quelques jours, parce que tout simplement, nous avons été victimes de frappes, de gaz… C’est ce qui a fait que beaucoup de nos camarades sont actuellement alités, malades, il en a qui sont dans un état critique. Nous avons donc demandé de suspendre la séance de concertation jusqu’à ce qu’on puisse, au moins dans les quarante huit heures, voir si ces gens peuvent retrouver leur santé pour revenir autour de la table. Je dois rappeler que parmi ces camarades malades, il y a le président de la commission, il y a le vice-président même qui est dans un état critique, il y a également beaucoup de nos femmes qui étaient ce jour-là tellement touchées, qu’on étaient obligé de jouer le rôle de secouristes pour les faire transporter à l’hôpital. On est tous malades, nous sommes même en train de voir dans quelle possibilité on va rencontrer l’Organisation des droits de l’homme, pour demander que les gens nous assistent à faire des examens sérieux. On a peur, ce gaz-là, on ne sait pas sa teneur, on ne sait pas de quel gaz il s’agit. Il faut vraiment des examens sérieux et nous sommes obligés de demander une enquête, pour qu’on sache vraiment ce qui s’est passé. Parce qu’il ne faut pas que les gens meurent à cause de rien (sic)», précise-t-il.

Pour le moment, aucune négociation n’est en cours et la grève reste maintenue jusqu’à nouvel ordre.

Fatoumata Kaba Pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire