Suite à la grève des enseignants déclenchée par le SLECG, les élèves du collège Carrière dans la comme de Matam ont manifesté à nouveau, ce lundi matin, pour réclamer le retour des enseignants dans les salles de classe.

Les écoliers en colère scandant des mots hostiles au ministre de l’Education nationale, ont jeté des cailloux dans l’enceinte du collège et les habitations avoisinantes, bloquant toute circulation des voitures. Ils ont aussi perturbé les cours dans les établissements privés proches.

Contrairement au collège Carrière, où aucun agent de sécurité n’était visible lorsqu’on quittait les lieux, au lycée 1e Mars, toujours dans la comme de Matam, les pick-up de la gendarmerie nationale, de la CMIS et ceux du commissariat central de Matam sont visibles un peu partout, du pont de Kénien, en passant par le carrefour Constantin, jusqu’au lycée.

Dans la cour du lycée, seuls les responsables sont visibles sous les manguiers, et dans les salles de classe, aucun élève n’est présent.

Bhoye Barry pour guinee7.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here