Le premier convoi de pèlerins guinéens est arrivé, le mardi 4 septembre, à Conakry, plusieurs semaines après leur départ pour La Mecque où, des milliers de Guinéens ont accompli le cinquième pilier de l’islam et s’acquitter de leur obligation religieuse.

Après l’annulation du premier vol annoncé pour le lundi soir, qui, selon les autorités, est due à une panne technique, le premier convoi de pèlerins guinéens est finalement arrivé à Conakry, ce matin. Ces pèlerins très heureux de regagner leur pays n’ont pas tardé à remercier le Tout puissant de leur avoir permis d’accomplir cette obligation religieuse. C’est le cas de Malick Sankhon, directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) : « Je suis très satisfait, j’ai accompli les obligations religieuses avec rigueur. J’ai transpiré comme tout le monde. Et comme le recommande notre seigneur tout puissant, un bon musulman, c’est celui qui sait être patient et endurant. J’ai prié d’abord pour moi et ma famille, ensuite pour la Guinée. On va à La Mecque pour renforcer la foi, et quand vous avez la foi, vous renforcez la résilience. Donc, il faut accepter toutes les difficultés. Il n’y a pas eu de calvaire, je suis allé pour me repentir, donc je ne considère pas ça comme un calvaire. Les difficultés font partie du pèlerinage, donc il faut les accepter ».

D’autres pèlerins sont tous simplement heureux d’avoir accompli le cinquième pilier de l’islam, avec des bénédictions pour le pays, comme le témoigne  Hadja Fatoumata Sy Savané : « Ils ont bien pris soin de nous, on a très bien fait le hadj ; on a prié pour la Guinée et les Guinéens. On est de retour et nous remercions Dieu le Tout puissant et que Dieu protège la Guinée ».

Malgré les quelques difficultés rencontrées durant ce hadj, les pèlerins restent optimistes, tout en acceptant cela comme un fait divin : « Les petits problèmes qu’on a rencontrés, c’est des petits problèmes à accepter. Le hadj s’est bien passé, on a béni pour le pays, on a fait tout ce qui devrait être fait sur  le plan du hadj pour accomplir notre devoir de musulman », a expliqué El Hadj Cheick, un des pèlerins de ce premier convoi.

Les convois devraient continuer à venir jusqu’au 18 septembre de ce mois-ci et le deuxième est prévu pour ce soir, à partir de 22 heures.

Fatoumata Kaba pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here