Après le décret entérinant son élection, le nouveau président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Humain (INIDH), Dr Alya Diaby a été installé dans ces fonctions, ce mercredi 18 avril 2018.

« Nous prenons fonction à la tête de l’INIDH dans un contexte chargé d’histoires et saturé de quiproquo », a déclaré, Dr Alya Diaby, nouveau président de l’INIDH dès après sa prise de fonction.

Il estime que « les défis sont énormes, nombreux et complexes, mais ils ont l’obligation de faire en sorte que la flamme des droits de l’homme qui a été allumée ne s’éteigne pas en République de Guinée ».

Malgré l’absence à la cérémonie de Mamady Kaba, président sortant, Alya Diaby soutient qu’il tient de bons rapports avec lui.

Cependant, « il n’y a aucun texte juridique qui dit que c’est X ou Y qui doit être là. Ce n’est pas moi qui organise la prise de fonction. Moi je serai jugé à partir de ma prise de fonction. Je viens pour assumer mes responsabilités, je ne peux pas prendre sur ma tête des choses qui appartiennent au passé. Je n’en veux à personne. J’ai de très bons rapports avec le président, Mamady Kaba ».

Le ministre conseiller chargé des Relations avec les institutions, Mohamed Tidiane Fofana, a rappelé l’objectif de l’INIDH qui est de « veiller à assurer la mission que la constitution leur a confiée en ce qui concerne la promotion et la protection des droits humains et au plan international, de veiller à ce que les lourds retards que la Guinée enregistre en ce qui concerne la production des rapports périodiques en matière des droits de l’homme soient résolus ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here